Le Cavalier Romand
19.05.2013

CSIO de la Baule: à Patrice Delaveau le Grand Prix

Après avoir remporté le derby samedi avec Ornella, Patrice Delaveau a décroché la victoire du difficile Grand Prix avec le génial Orient Express HDC

Pour ce Grand Prix Longines de la Ville de la Baule, les difficultés étaient bien présentes, en plus des conditions météo, puisqu'il fallut attendre le passage du n°25 pour assister au premier sans-faute. D'ailleurs, sur les 48 cavaliers engagés, quatre seulement bouclaient le premier tour sans pénalités (Delaveau, Skelton, Schuttert et Estermann), alors qu'Aymeric de Ponnat écopait d'1 point de temps avec le merveilleux Armitages Boy. 

De nombreux 4pts repartaient donc à la deuxième manche, mais trois sans-faute rééditèrent le parcours parfait et Patrice Delaveau, en selle sur son fabuleux Orient Express de retour à la compétition après une blessure lors du CHIO d'Aix-la-Chapelle 2012, ne laissait aucune chance à ses poursuivants. Ni le tout jeune Hollandais Frank Schuttert, 2e, qui avait eu beaucoup de chance lors de la première manche puisque son cheval s'était fortement défendu avant le délicat triple, ni Nick Skelton (Big Star) - vainqueur de l'édition 2012 de ce GP avec Carlo - qui devait se contenter du 3e rang, ne purent devancer le Normand. 

Paul Estermann qui avait signé un parcours extraordinaire en première manche, commit une faute en deuxième et se retrouvait donc au 7e rang avec la Castlefield Eclipse d'Arturo Fasana. Belle performance et de bon augure pour la saison extérieure et les différentes échéances pour l'équipe suisse en 2013. 

Avec un tour rapide à 4 points en première manche, Pius Schwizer était aussi au départ de la seconde manche, mais fautait à nouveau avec Verdi et devait se contenter du 10e rang. 

Une faute pour Steve Guerdat et Nasa sur l'entrée du triple, vrai juge de paix du parcours, mais le Jurassien semble vraiment réussir de mieux en mieux à utiliser les moyens extraordinaires de sa fille de Cumano. Janika Sprunger, qui avait brillamment signé deux double sans-faute en Coupe des Nations avec Palloubet vendredi, mettait deux barres au sol avec Uptown Boy. 

O.K. 

Patrice Delaveau Zoom sur « Patrice Delaveau » (touche ESC pour fermer)
Patrice Delaveau

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!