Le Cavalier Romand
20.03.2013

Carlina va prendre le chemin de l'Ukraine…

L'ex-jument de tête de Pius Schwizer est vendue par François Leiser à Alexander Onyshchenko…

Pius Schwizer, Carlina Zoom sur « Pius Schwizer, Carlina » (touche ESC pour fermer)

Carlina est vendue à Alexander Onishchenko, plusieurs sites (Studforlife, Pferdewoche, etc.) l'annoncent ce matin et François Leiser nous a confirmé la nouvelle: "J'avais déjà décidé de la vendre après les JO de Londres, Pius (Schwizer) et Trevor (Coyle) étaient au courant, on ne peut pas seulement acheter des chevaux, il faut parfois s'en séparer, ça ne peut pas toujours aller dans le même sens", précise l'ex-propriétaire, qui ajoute que la jument partira ces prochains jours pour les écuries d'Alexander Onishchenko.
François Leiser avait donc retiré la merveille à Pius Schwizer (photo) après leur 12e place ex aequo aux JO de Londres. Le propriétaire belge installé en Suisse avait alors confié la jument à l'Irlandais Trevor Coyle, qui n'aura finalement fait que deux ou trois concours avec elle, se classant 4e du GP du CSI*** de Drachten (HOL), en janvier. Coyle voulait d'abord que la jument récupère une forme optimale.
Montée par lui-même...
Alexander Onishchenko (44 ans) entend monter lui-même la jument holsteiner (par Carvallo et par Landgraf I), désormais âgée de 12 ans, qui devrait apparemment lui permettre de disputer des Coupes des Nations de niveau Super Ligue, l'Ukraine étant qualifiée pour la division I européenne. Reste à (sa)voir si ce sera plus concluant qu'avec les autres cracks montés par le richissime propriétaire de chevaux aux JO ou dans des CSI(O)…
Un beau parcours...
Rappelons que Carlina avait débuté avec brio avec le futur champion du monde belge Philippe Le Jeune, avant de briller dès ses 8 ans avec Pius Schwizer, se classant 2e ex. de la finale de la Coupe du monde Rolex FEI  2010 à Genève, 6e en 2011 à Leipzig et 3e en 2012 à den Bosch. Victorieuse des GP d'Oslo et Helsinki en 2011, Carlina avait aussi pris la 2e place du Grand Prix Rolex d'Aix-la-Chapelle en 2010. Pius Schwizer et la Suisse la regretteront longtemps encore.
A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!