Le Cavalier Romand
18.09.2011

Championnats d'Europe de saut à Madrid

Rolf-Göran Bengtsson Zoom sur « Rolf-Göran Bengtsson » (touche ESC pour fermer)

Beaucoup de soleil à Madrid (33° à l'ombre pour le sixième jour consécutif, mais avec du vent assez agréable, quel contraste avec la Suisse et les finales Super Promotion CH d'Avenches qui ont hélas dû être annulées à cause de la pluie!) et du grand sport, lors es deux manches de la conclusion individuelle, même si on aurait souhaité un peu plus de technicité encore et un temps accordé un poil plus court, comme le veut le saut d'obstacles aujourd'hui. On notera en tout cas que ces parcours très fair de Santiago Varela ont offert un très beau et juste verdict, tout comme le championnat par équipe.

La victoire de Rolf-Göran Bengtsson réjouira tous les puristes. Enfin! A 49 ans, le fin Suédois, vice-champion olympique en 2008 avec "Ninja La Silla" déjà, obtent une consécration méritée avec son bon petit alezan KWPN (par "Guidam" et par "Lys de Darmen").

Gerco Schroeder et Pénélope près du but

Leader avant les deux manches dominicales, Carsten-Otto Nagel aurait aussi fait un beau vainqueur avec "Corradina". Ne forment-t-ils pas le couple le plus régulier depuis quatre ans, avec Eric Lamaze et "Hickstead", même s'ils ne s'imposent pas souvent comme en 2010 à St. Gall? N'étaient-ils pas déjà 2es en 2009 à Windsor et tout près du but aux Mondiaux? Et l'Allemand n'avait-il pas une fois de plus ménagé et préparé sa jument en fonction de ces Européens? Il s'en est fallu de peu, d'une petite faute. On pourrait en dire autant pour Pénélope Leprévost, qui aurait succédé à... Kevin Staut sans sa faute sur l'ultime obstacle du premier tour.

Le plus malheureux Gerco Schroeder, qui avait plus d'une barre d'avance, et a renversé deux obstacles dans la dernière ligne. Son bon gris "New Orleans" a-t-il été gêné par la fanfare de la Garde Royale, comme le sous-entendaient des supporters oranges? Bredouilles, défaits, 4es comme par équipe, les Hollandais!

Beat Mändli dans le... Top 10!

Sans sa faute dans le triple, à trois obstacles de la fin, Beat Mändli ne se serait pas classé 10e, mais 5e. Le Schaffhousois se voulait toutefois positif, "Louis", qui n'avait sauté que cinq ou six Grands Prix en extérieur, ayant montré sa classe, sa force et sa motivation. Seul autre Suisse en lice, Steve Guerdat ayant préféré accorder du repos à "Jalisca" (7 cavaliers, dont les 3 Belges avaient renoncé ce dimanche), Pius Schwizer, 16e, était forcément moins satisfait. François Leiser, le propriétaire de "Carlina IV" lui avait demandé de monter sa jument plus calmement, "sans mettre trop de main", et il a dû être heureux du premier tour sans bavure. Les deux fautes du second passage coûtent cinq places, mais cela n'a guère d'incidences. Et la vie continue, avec les JO de Londres en point de mire!

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!