Le Cavalier Romand
14.11.2017

Contrôle positif pour Nadja Peter Steiner lors de la tournée marocaine

La cavalière suisse de saut d’obstacles et membre du cadre Nadja Peter Steiner a été provisoirement suspendue par la Fédération équestre internationale (FEI). A l’occasion d’un contrôle de médication lors du CSI3*-W de Tétouan (MAR), organisé du 5 au 8 octobre 2017, des traces de la substance interdite (0-Desmethyltramadol) ont été relevées sur sa jument Saura de Fondcombe.

Saura de Fondcombe, la jument de Nadja Peter Steiner contrôlée positive au Maroc Zoom sur « Saura de Fondcombe, la jument de Nadja Peter Steiner contrôlée positive au Maroc » (touche ESC pour fermer)
Saura de Fondcombe, la jument de Nadja Peter Steiner, a été contrôlée positive suite à sa victoire dans le GP de Tétouan. Un coup dur!

L’o-desmethyltramadol est un analgésique utilisé pour le traitement d’états de douleurs en médecine humaine et il n’est pas autorisé pour les chevaux. Lors du CSIO3*-W de Rabat (MAR), donc cinq jours plus tard, Saura de Fondcombe a à nouveau été contrôlée et le résultat s’est révélé négatif.

La suspension provisoire de Nadja Peter Steiner s’applique tant aux concours internationaux que nationaux. De plus, la jument Saura de Fondcombe est suspendue pour deux mois, jusqu’au 8 janvier 2018. Par ailleurs, le résultat du contrôle de médication entraîne la disqualification automatique de la paire du CSI3*-W Tetouan.

Nadja Peter Steiner peut demander l’analyse de l’échantillon B et elle doit prendre position à l’attention de la FEI. Une telle infraction aux dispositions anti-dopage (Anti-Doping Rule Violation) de la FEI peut entraîner pour la Suissesse une suspension pouvant aller jusqu’à deux ans.
 
« Je suis profondément choquée par le résultat du contrôle de médication de Saura de Fondcombe, sachant qu’il n’y a aucune explication », informe Nadja Peter Steiner. « Ni moi, ni personne de mon entourage n’avons administré la substance détectée. Le respect des dispositions anti-dopage est de la plus haute importance pour moi et je soutiens à 100 % la prévention du dopage de la FEI. Nous les cavaliers sommes particulièrement sensibles à ce thème et pour nous, le bien-être de nos partenaires chevaux est prioritaire ».

Comm. FSSE

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!