Le Cavalier Romand
10.07.2012

Denis Lynch privé de JO suite à "l'hypersensibilité" de Lantinus à Aix

L'Irlandais, qui a déjà eu plusieurs problèmes, notamment aux JO de Hongkong, est retiré de la sélection irlandaise. Au profit de Cian O'Connor ou de Shane Sweetnam?

Denis Lynche et Lantinus Zoom sur « Denis Lynche et Lantinus » (touche ESC pour fermer)
Denis Lynche et Lantinus

Suite à la décision prise par la FEI au CHIO d'Aix-la-Chapelle d'interdire à Denis Lynch (photo) de prendre à nouveau le départ  avec Lantinus suite à un contrôle "positif" pour hypersensibilité, la Fédération Irlandaise a décidé de retirer ce cavalier de sa liste pour les JO de Londres et de le remplacer par Cian O'Connor ou Shane Sweetnam. Il est vraisemblable que la réputation du cavalier irlandais, exclu des derniers JO après qu'on avait trouvé des traces de capscaïcine, aie joué en sa défaveur. La Fédération irlandaise pourrait donc le remplacer par "Cian O'Connor, éphémère champion olympique en 2004 avant d'être déclassé pour dopage", comme le précise le site Studforlife, ou Shane Sweetnam.

Suite à une longue réunion sans doute tendue le lundi 9 à Dublin entre Horse Sport Ireland et les personnes concernées, Denis Lynch, qui est rappelons-le le cavalier du mécène bâlois Thomas Straumann, bienfaiteur du CSI de Bâle, a rédigé un communiqué avec son entourage. En voici des extraits:  "Je suis abattu de ne plus être nominé pour une des deux places individuelles de l'Irlande aux JO de Londres. (...). A Aix-la-Chapelle, le mercredi soir, Lantinus a été présenté aux vétérinaires de la FEI et il avait une petite blessure à l'antérieur gauche, ainsi qu'une brûlure à l'antérieur droit, suite à l'épreuve qu'il avait disputée ce jour-là. Le chef d'équipe, Robert Splaine, le vétérinaire d'équipe, Marcus Swail, et moi-même avons décidé que le cheval était assez fit pour sauter le jeudi soir dans la Coupe des Nations. (…). Les vétérinaires FEI ont vu le cheval deux heures avant le début de l'épreuve. Et Lynch d'insister sur le fait que l'épreuve s'était déroulée dans des conditions difficiles et que les blessures avaient augmenté et l'hypersensibilité s'était donc accrue. Le vendredi matin, cela n'avait pas diminué, lorsque la décision des vétérinaires FEI a été arrêtée. 

Lynch insiste sur le fait qu'il a accepté cette décision. Il relève aussi avoir récolté l'an passé 200,000 Euros pour l'ISPCA, une fondation secourant les chevaux mal soignés en Irlande. Lynch se sent très lésé, car son chef d'équipe le poussait fortement à monter la Coupe des Nations d'Aix, l'Irlande étant en très mauvaise posture (dernière) en Super Ligue. "(…) Je comprends que le public se demande pourquoi j'ai monté Lantinus dans la Coupe d'Aix, mais il faut mettre tout cela en perspective. On m'avait déjà poussé à monter la Coupe des Nations à Rome, douze jours après mon accident de La Baule et mes fractures aux côtes!"(…). Et on m'a encouragé à monter cette Coupe des Nations à Aix."

Lynch se demande aussi pourquoi son chef d'équipe, Robert Splaine, lui a demandé de rester à la maison (il habite à Münster, à 2 h. d'Aix) le samedi et de ne pas monter le Grand Prix le dimanche avec Abbervail, sa monture prévue pour les JO. Lynch a décidé de monter et s'est classé 15e (avec une faute dans chaque manche). Lynch s'étonne aussi d'avoir été retiré de l'équipe pour le CSIO de Suède à Falsterbo. "Cela s'est fait sans explication, Robert Splaine m'a retiré. Cela pose la question de savoir quel soutien je recevrai à l'avenir de Horse Sport Ireland". Il souligne aussi le fait qu'il n'avait pas la possibilité de faire appel concernant sa non-sélecton pour les JO. Il souhaite enfin plein succès à Billy Twomey et à l'autre Irlandais choisi. 

Après Athènes '04 et Hongkong '08, l'Irlande est à nouveau plombée par une affaire, à la veille des JO.  Denis Lynch, pour sa part, trimballe une réputation délicate. Lui ne parle dans son communiqué "que" de deux cas (Falsterbo 2011 - n'était-ce pas Aix déjà? - et Rio de Janeiro 2011), omettant de parler des les JO d'Hongkong 2008 (capsaïcine), là où des membres de l'IJRC parlaient à Aix de cinq cas au total. Il semble que de nombreux cavaliers, chefs d'équipe et officiels aient exigé une décision exemplaire, Lantinus ayant montré des signes de gêne évidents à Aix. Reste qu'il n'y a aucune preuve de maltraitance et qu'il faudra sans doute mieux différencier les différents cas d'hypersensibilité. Nous revoilà plongé dans un débat très mouvementé au moment de la finale de Genève 2010 (Sapphire de McLain Ward) ou du Grand Prix doté d'un million l'été dernier à Rio (chevaux de Lynch, Twomey et Delestre). 

Alban Poudret

Lire Studforlife: "Denis Lynch, condamné sans procès?" et le communiqué de Denis Lynch en anglais

www.studforlife.com/news_detail.php?id=2262

 

 

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!