Le Cavalier Romand
15.11.2011

Deux nouveaux cracks pour Steve Guerdat

Nasa, 2e du GP de Calgary, et Carpalo viennent épauler ses chevaux de tête actuels

Steve Guerdat Zoom sur « Steve Guerdat » (touche ESC pour fermer)
Steve Guerdat

"J'ai deux nouveaux super chevaux aux écuries, Carpalo, qui a déjà fait des Coupes des Nations, et Nasa, qui était 2e à Calgary et a peut-être la pointure olympique, mais je vais les préparer tranquillement en vue du printemps prochain, des premiers CSIO, on doit d'abord se connaître, pas de précipitation!", prévient tout de suite Steve Guerdat (portrait). Le Jurassien (29 ans) est tout de même enchanté d'avoir deux nouveaux chevaux de talent capables d'épauler ses cracks actuels, Jalisca Solier et Trésor, au top depuis bientôt six ans déjà, Ferrari et Nino des Buissonnets, arrivé cette année, assez compliqué mais consistant ces derniers temps (3e de la Coupe du monde Rolex à Lyon), sans oublier Comme on Girl, 5e du GP de San Patrignano mais blessée peu après, et Sydney, 1ère du Derby et 2e du Men Trophy ce week-end à Vienne.

 

A Stuttgart, dès demain mercredi, Steve misera sur Jalisca et Nino, au calme deux-trois semaines, il alterne ainsi sans cesse ses chevaux pour les ménager. D'où le besoin d'avoir encore un crack, éventuellement susceptible de remplacer Jalisca ou Nino aux JO de Londres. Il en a finalement... deux, Urs Schwarzenbach, le propriétaire de Nino et des superbes installations d'Herrliberg (ZH), ayant décidé d'acquérir les deux chevaux proposés par le Belge Niels Bruynseels et partageant ainsi petit à petit le rôle de mécène avec Yves G. Piaget.

"J'avais repéré ces deux chevaux lors d'entraînement chez Thomas Fuchs (ndlr: le cavalier belge était venu se perfectionner là-bas l'hiver dernier) et lors de différents concours, j'ai aussi vu la video du CSIO de Calgary et je suis retourné voir les chevaux ensuite, ils me plaisaient tous les deux. Niels me proposait surtout Carpalo, mais je penchais plutôt pour Nasa et finalement j'ai pu prendre les deux, Niels ayant quatre autres chevaux de Grand Prix (Ndlr: il faut bien ça aujourd'hui pour régater au top niveau!), dont trois 8 ans. Nasa a peut-être la pointure olympique, on verra bien, je ne le saurai vraiment qu'une fois en piste sur de gros tours, le printemps prochain". Le père de Niels Bruynseels (28 ans) est marchand de chevaux et il peut aussi compter sur le propriétaire de ces deux chevaux-là, Rudy Tielmans, qui va du reste réinvestir l'argent obtenu dans de jeunes chevaux.

Nasa est une jument grise de 10 ans, Selle Français, fille du champion du monde 2006 Cumano et d'une mère par Prince d'Elle. Elle a évolué en amateur en France jusqu'à ses 7 ans, où elle a été acquise par les Bruynseels. Elle a surtout brillé cette saison, après la vente du cheval de tête (déjà!) du Belge, Aluna. Elle a bien tourné en Coupe des Nations et était 2e du prestigieux Masters de Calgary, derrière le si regretté Hickstead et devant le Principal de Martin Fuchs. Carpalo est un holsteiner bai, par Contender, il était 10e du GP du CSIO de Lummen et a fait une bonne Coupe des Nations à Linz notamment. Prometteur, tout ça, à l'aube d'une saison olympique très importante pour la Suisse, également de retour en Super Ligue.

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!