Le Cavalier Romand
21.08.2013

Européens d'Herning: Steve Guerdat à nouveau sans faute (Vidéo), ses coéquipiers aussi et la Suisse qui talonne désormais la Grande-Bretagne, 1ère.

Les Français ont un peu reculé ce matin et les Suisses sont désormais à quelques poussières de points de la tête. Final palpitant jeudi dès 18h00

Steve Guerdat et Nino à Herning Zoom sur « Steve Guerdat et Nino à Herning » (touche ESC pour fermer)
Steve Guerdat et Nino à Herning

La France avait gagné plus d'une barre d'avance sur le parcours de chasse, mais elle a perdu son avance ce mercredi matin dans la 1ère manche de la finale par équipe et recule même au 3e rang (11,14 pts), tout en restant dans la même faute que la Grande-Bretagne (8,18 pts) et la Suisse (8,45 pts). Serré tout ça! Reste que l'Allemagne, 4e (12,77), est déjà à plus d'une barre des deux équipes de tête et que la Suisse a donc déjà fait une partie du ménage: fort!
Là où Kevin Staut a fait deux barres, Patrice Delaveau (rivière) et Aymeric de Ponnat (mini touchette à la sortie du triple) sont sortis de piste avec 4 pts, laissant le joker Roger-Yves Bost seul sans pénalité, les Suisses ont réussi à sortir quatre sans faute: très fort!
Pius Schwizer a certes concédé un point de temps dépassé, mais sur un Picsou du Chêne moins expérimenté que d'autres c'était sans doute prudent et le Lucernois a donné confiance aux troupes d'Urs Grünig, la belle machine suisse à sans faute était lancée! Le très habile Paul Estermann a fait un tour magnifique avec Castlefield Eclipse, assez chaude (la rançon de la chasse!), mais combative et généreuse.
Quant à Janika Sprunger et à Steve Guerdat, ils n'ont pas eu le moindre sursis, leurs deux phénoménaux chevaux se jouant des difficultés avec aisance. «J'étais un peu nerveuse avant le départ, mais Palloubet a si bien sauté que je me mettais presque à profiter de mon parcours, du moment», a avoué la Bâloise, ravie et 10e au provisoire individuel. Elle garde ses chances sur les deux tableaux!

«Ce sera plus difficile!»
Steve Guerdat (photo) était enchanté aussi de la manière dont Nino des Buissonnets a sauté, mais il ne voulait pas se réjouir. «On n'a rien gagné aujourd'hui et ça nous fait une belle jambe de sortir quatre sans faute, il faudra en refaire trois demain!», toujours aussi réaliste, le champion! Sur le plan individuel, le Jurassien est toujours 2e, 0,29 pt derrière Ben Maher, et il devance Bost, Bengtsson, Luciana Diniz, et Deusser (impressionnant aussi son Cornet d'Amour!). 13 paires sont dans la même faute. Paul Estermann est 15e, Pius Schwizer 20e: les quatre Helvètes sont dans le premier quart du tableau, autre preuve de leur belle homogénéité.
Ce jeudi, où l'on espère avoir enfin un public nombreux et vibrant - c'est tristoune jusqu'ici (mais les obstacles étaient plus jolis et plus originaux ce matin) - Frank Rothenberger et son compère danois construiront une 2e manche totalement différente - le nouveau règlement établi depuis que les deux manches ne se déroulent plus le même jour le permet - et Steve Guerdat l'imagine plus difficile: «Il n'y aura plus que les dix meilleures équipes et quelques individuels, on sera vraiment au niveau d'un championnat.» Logique! Et on peut aussi imaginer que les Allemands, 4es, encourageront «leur» masterchef de piste à faire plus haut et plus large…


Alban Poudret

Des horaires bien curieux

L'inquiétude concerne plutôt l'éclairage du stade. Y en aura-t-il un durant toute l'épreuve? Ne pourrait-on pas avancer le tout d'une heure (difficile pour les TV, évidemment…), les cavaliers craignent que l'éclairage surprennent les chevaux ou que sinon les conditions ne soient pas identiques pour tout le monde et notamment pour les leaders, qui partent en dernier. Ce serait dommage pour l'équité de la lutte individuelle surtout. A suivre…

Place au dressage

Cet après-midi, place au dressage, avec le Grand Prix, qui se poursuivra jeudi… jour. Caroline Häcki-Rindlisbacher passe ce mercredi à 15h57, Mélanie Hofmann à 18h33 avec GB Cazzago C CH. Les deux piliers succèderont aux deux nouvelles demain, Hans Staub à 9 h03 (Carl Hester montera déjà Uthopia à 8h18, Edward Gal Undercover à 8h27, Anna Kasprzak DonnPerignon à 8h36, il n'y aura sans doute pas grand monde…). Bizarre, tous ces horaires!

Vidéo du parcours de Steve Guerdat et Nino des Buissonnets à Herning lors de la première manche par équipe

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!