Le Cavalier Romand
12.07.2013

Européens d'Herning: la Grande-Bretagne sans Skelton et Big Star

Le chef de file des Brits dit vouloir épargner un championnat sur cinq tours à Big Star. Deux médaillés d'or olympiques sur quatre dans l'équipe.

Nick Skelton,Big Star,Herning,Européens,sélectionbritannique Zoom sur « Nick Skelton,Big Star,Herning,Européens,sélectionbritannique » (touche ESC pour fermer)
Nick Skelton et Big Star

Comme le laissait déjà supposer sa réponse évasive après son triomphe dans le Grand Prix d'Aix-la-Chapelle, Nick Skelton (photo) renonce aux championnats d'Europe de saut d'Herning (20 au 25 août). "Nick ne rajeunit pas et les JO de Rio constituent son principal objectif, pour lui comme pour Big Star", dit la Fédération équestre britannique (BEF). Invoquer l'âge du capitaine est un peu surprenant, vous en conviendrez, car même si le champion souffre du dos, il a pris part à quatre gros concours ces derniers temps avec Big Star. Et avec le succès que l'on sait!
Nick Skelton a déclaré à Horse and Hound avoir beaucoup discuté avec les propriétaires de Big Star avant de prendre cette décision. "Il vaut mieux lui épargner un grand championnat cette année, l'objectif c'est Rio(…) Je veux pour lui un management prudent". A Aix, Nick Skelton avait parlé des "cinq lourdes manches d'un championnat". Il n'a pas évoqué publiquement la faible dotation de ces Championnats d'Europe (300'000 Euros au total (dont 75'000 pour les équipes), et 118'000 pour le CSI organisé en parallèle), mais d'autres cavaliers l'ont déjà fait. On a même frôlé le bras de fer, certains à l'IJRC voulant revoir ces montants.

Nick Skelton privilégie les grosses étapes du Global Tour (il a du reste emmené Big Star à Estoril, juste après Aix) et quelques beaux CSIO, comme Rome et Aix-la-Chapelle, où il a chaque fois remporté le Grand Prix. Il est hautement probable aussi qu'il participe à la seconde étape du Rolex Grand Slam, début septembre à Calgary/Spruce Meadows, si Big Star tient la forme.  Il n'a qu'un cheval de pointe (mais quel cheval!) et veut se faire plaisir, tout en rentabilisant ses sorties.

Le quintette est connu
A Herning, on retrouvera en revanche deux autres membres de l'équipe championne olympique à Londres, à savoir le brillant Ben Maher avec Cella, préférée à son partenaire des JO Triple X III (réserviste), et l'Ecossais Scott Brash avec Hello Sanctos (Ursula XII est en réserve). Comme Peter Charles, le quatrième mousquetaire de Greenwich n'a pas de crack en ce moment (Vindicat a été vendu à la fille du Boss Jessica Springsteen), le reste de l'équipe change de couleurs.
Aux côtés de ces deux jeunes loups, on trouve le presque néophyte (de 47 ans!) William Funnell avec Billy Congo, brillant à Londres, Cannes et Monaco, et deux revenants, Robert Smith (52 ans) avec Voila IV et Michael Whitaker (53 ans)avec Viking (et Amai II en réserve).
Face à l'Allemagne, aux Pays-Bas, à la France, à l'Ukraine, à la Suisse, voire à la Suède, à l'Irlande ou à d'autres surprises toujours possibles (la Belgique?), la tâche de l'équipe championne olympique, privée de sa locomotive, ne sera pas si simple.
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!