Le Cavalier Romand
19.07.2013

Exploits en série à Vejer: juniors et jeunes cavaliers (ières) suisses sont en or!

Le saut d'obstacles helvétique rafle l'or chez les moins de 18 ans, comme chez les moins de 21 ans: fabuleux!

MartinFuchs,LaetitiaduCouedic,EstelleWettstein,or,Européens,Vejer Zoom sur « MartinFuchs,LaetitiaduCouedic,EstelleWettstein,or,Européens,Vejer » (touche ESC pour fermer)
Martin Fuchs

Ce vendredi 19 juillet sera à marquer d'une pierre blanche dans le beau jardin du saut d'obstacles helvétique: de l'or pour l'équipe de Suisse junior et de l'or encore pour l'équipe de Suisse des jeunes cavaliers (ières)! Sur la belle herbe de Vejer de la Frontera, en Andalousie, la relève helvétique a survolé les débats. Il n'a même pas fallu avoir recours à un barrage pour départager la Suisse, ni chez les uns, ni chez les autres, tant le verdict était clair.

Belle homogénéité chez les juniors, où chacun a compté au moins une fois. La Genevoise Laëtitia du Couëdic, qui disputait là son premier grand championnat après une progression impressionnante ces huit derniers mois avec l'aide de Vincent Deller, n'a fait qu'une barre avec Elisa (0 + 4), tout comme Salomé di Gallo avec Walterstown Clover (4 + 0) et Fiona Meier avec Pléiade Heutière (0 + 4).

Quant à Estelle Wettstein, elle a sorti un sans faute au bon moment avec Benita II (8 + 0), jument déjà en argent chez les - 21 avec sa soeur aînée Aurélie. Et quant on pense qu'Estelle avait fini les Européens de dressage dimanche... Chapeau! Bravo aussi à tout l'entourage de ces jeunes, à leurs familles, à Willi Melliger, entraîneur, et à Albert Lischer, chef d'équipe.

La Grande-Bretagne (12 pts, contre 8 pts à la Suisse) a décroché l'argent, les Pays-Bas le bronze (16 pts). La Belgique, 4e, au pied du podium, pour 2 pts (18 pts).

Martin Fuchs en leader

Chez les jeunes cavaliers (ières), Martin Fuchs (photo) s'est à nouveau montré un leader au talent et au sang-froid impressionnants. Son meilleur cheval avait été vendu fin mai à Bertrand Darier, mais il a sorti un double sans-faute déterminant avec PSG Future. Et il conserve toutes ses chances de conserrver son titre individuel, puisqu'il est 2e derrière le Néerlandais Frank Schuttert (Winchester HS), qui brille comme lui au plus haut niveau élite déjà. 

Annina Züger (8 + 0 avec Liatos II) est 11e en individuel et Emilie Stampfli (0 + 8 avec Alessa Z) 13e, c'est dire aussi leur niveau. La première réussit donc (presque) le même exploit que son frère ainé Philipp en 2008 à Prague et... avec le même cheval - cinq ans après! -, Liatos II! Chantal Müller (16 + 0 avec U Tabasca) s'est magnifiquement reprise au second tour et son sans faute aura été déterminant aussi. 

Les Hollandais, emmenés par Frank Schuttert, ont décroché l'argent (12 pts, contre 8 pts à la Suisse), les Belges le bronze (14 pts). Britanniques et Allemands échouent au pied du podium, c'est tout dire de l'exploit helvétique. De bons cavaliers, bien encadrés, d'excellents chevaux (ça compte aussi!) et un engagement total des familles et (ou) des mécènes, une grande tradition, une saine émulation, voilà qui explique aussi ce doubble exploit retentissant.

Et les children (12 à 14 ans) étaient 1ers exaequo avec trois autres nations avant l'ultime manche... puis 2es exaequo avec 3 autres nations après deux manches, l'or allant aux jeunes Français. Au barrage, hélas, les p'tits Suisses se contentaient du 5e rang final, mais non sans avoir bataillé ferme. Sans la faute de notre ultime représentante, Isabelle Straehuber (Guyana 2), sur l'ultime vertical, la Suisse était en argent et ce n'est qu'au chronomètre que les Danois, 2es, les Hongrois, 3es, et les Irlandais, 4es, ont fait mieux.

Alban Poudret

 

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!