Le Cavalier Romand
05.10.2017

Kent Farrington toujours no 1 mondial, Martin Fuchs 11e, Steve Guerdat 14e

L’Américain est plus leader que jamais. Deux Suisses peuvent rêver de la finale du Top 10 de Genève. En prime, la situation en dressage et en complet.

Martin Fuchs,Steve Guerdat,rankings Zoom sur « Martin Fuchs,Steve Guerdat,rankings » (touche ESC pour fermer)
Martin Fuchs, ici avec Clooney, est no 11 mondial

Kent Farrington est pour le sixième mois consécutif à la tête du classement mondial de saut. L’Américain devance de plus de 200 points son compatriote McLain Ward, 2e (+1) et le Français Kevin Staut, bon 3e (+1). Suivent Lorenzo de Luca, 4e (-2), Scott Brash, 5e (=), Harrie Smolders, 6e (=), Grégory Wathelet, 7e (+2), Peder Fredricson, 8e (+8), qui profite un peu rétroactivement de son titre européen, Eric Lamaze, 9e (+13), qui bondit grâce à son double sans-faute à Barcelone et à son bon Calgary, et Maikel van der Vleuten, 10e (-2). 
Mais entre van der Vleuten et ses cinq poursuivants, il n’y a que quarante points – une paille – et tous peuvent rêver de finale du Top 10 à Genève. Il n’y a même que 12 pts (un mini classement !) entre Martin Fuchs, 11e, et Christian Ahlmann, 15e (-8). Reste que Martin Fuchs, 11e (+2) obtient là son classement le plus flatteur. 
La lutte sera chaude !
Et derrière Sergio Alvarez Moya, 12e (-2) et Alberto Zorzi, 13e (+2), on trouve Steve Guerdat, 14e (=), en embuscade. Si le Jurassien n’avait pas signé 0 + 4, mais un double sans-faute à Barcelone, il aurait marqué 40 pts de plus (130 au lieu de 90) et serait dans le Top 10. La lutte va être chaude, d’Oslo à Vérone en passant par Helsinki !
Christian Ahlmann, 15e, perd 8 rangs, Daniel Deusser, 16e, 4 et il n’y a plus aucun Allemand dans le Top 10 : historique ! Simon Delestre descend aussi du 11e au 18e rang.
Muff monte, des Romands grimpent
Suivent, du côté suisse, derrière les deux leaders, Romain Duguet, 39e (-3), Pius Schwizer, 61e (-1), Werner Muff, 68e (+9), qui bénéficie de ses bons tours à Barcelone (4 + 0), Janika Sprunger, 70e (+9), qui a plus de chevaux compétitifs, Paul Estermann, 107e (-17), Nadja Peter Steiner, 115e (-12), Edwin Smits, 165e (+12), bon à Calgary, Jane Richard Philips, 174e (-53), à la baisse, Niklaus Rutschi, 255e (-19), Fabio Crotta, 274e (-14), Alain Jufer, 288e (-90), qui perd le bénéfice de son triple sans-faute dans la Coupe des Nations de Calgary… 2016, et Christina Liebherr, 290e (-1). 
Joli bond en-avant d’Anthony Bourquard, 721e (+453), de Jessy Putallaz, 873e (+416) et d’Emilie Paillot, 895e (+227).

En dressage, Isabell Werth reste en tête avec Weihegold, devant son coéquiopier et dauphin de Göteborg Sönke Rothenberger et l’Américaine Laura Graves, 3e avec Verdades. Du côté suisse, Marcela Krinke Susmelj est 30e (=) avec Smeyers Molberg, 

En complet, Michael Jung mène toujours la danse, devant l’Anglaise Nicola Wilson, mais le Français Maxime Livio monte de la 4e à la 3e place et l’Anglaise Gemma Tattersall de la 9e à la 4e place. Felix Vogg est 69e (+5).
A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!