Le Cavalier Romand
19.04.2012

La 34e Coupe du monde Rolex FEI de saut débute ce soir à 19h15 à den Bosch

Christian Ahlmann défend sa couronne ce jeudi et jusqu'à dimanche. Pius Schwizer et Steve Guerdat ont leurs chances.

CoupedumondeRolexFEI,Ahlmann,Guerdat,Schwizer Zoom sur « CoupedumondeRolexFEI,Ahlmann,Guerdat,Schwizer » (touche ESC pour fermer)

 

A 19h 15 ce jeudi (à suivre sur FEI TV, Equidia ou certaines chaînes nationales) à s'Hertogenbosch (Bois-le-Duc en français!), la première des trois épreuves de la 34e Rolex FEI World Cup: la chasse. 37 concurrents de quatre continents sont sur les rangs et une bonne douzaine au moins peut rêver de s'adjuger le trophée.

Parmi eux, les deux piliers de l'obstacle helvétique, Steve Guerdat et Pius Schwizer. On considère plus ces deux-là comme des outsiders que comme d'authentiques favoris, mais ils n'ont jamais paru aussi en forme et motivés. Eux comme leurs chevaux, du reste! Alors un troisième Suisse au sommet, après Markus Fuchs en 2001 et Beat Mändli en 2007?

La faveur des pronostics va plutôt au tenant du titre, l'Allemand Christian Ahlmann (photo), son "Taloubet", blessé l'été dernier, étant revenu frais, dispos et plus éclatant que jamais. Ses compatriotes sont tout aussi impressionnants. Marco Kutscher a le choix entre "Cornet Obolensky", victorieux à Zurich, et "Satisfaction", gagnant à Göteborg: excusez du peu! Le génial Marcus Ehning a aussi deux atouts, "Sabrina" et "Copin". Ludger Beerbaum misera lui uniquement sur "Chaman.

Les Français ont deux vraies chances aussi. Kevin Staut a fini le circuit qualificatif en tête et Patrice Delaveau n'est pas en reste. Le champion d'Europe Rolf-G. Bengtsson, est aussi capable de triompher. Plusieurs femmes font partie des outsiders, des Américaines notamment , mais cette 34e Coupe du monde ne devrait pas échapper aux Européens.

 

Deux fers au feu!

Un troisième cavalier suisse a une chance de brandir la Coupe du monde à den Bosch, mais lequel? Pius Schwizer et Steve Guerdat semblent avoir tous deux de réelles chances. Ils ont bouclé le circuit européen aux 6e et 7e rangs, c'est dire leur régularité. La Coupe du monde - contrairement aux autres grands championnats - permettant de miser sur deux chevaux, ils ont pris deux cracks chacun, mais leur tactique diffère sensiblement

Pius Schwizer a prévu de miser à la fois sur "Ulysse", ultrarapide, pour la chasse de ce soir et sur "Carlina IV", dès vendredi. Cette tactique avait porté ses fruits lors de la finale de Genève en 2010, que le Lucernois avait bouclée au 2e rang, à égalité avec Beerbaum. Et comme "Carlina" a très bien sauté mi-mars à Paris…

Steve Guerdat (29 ans), 3e en 2007 à Las Vegas, dispute sa sixième finale du genre et le Jurassien a déjà fini quatre fois dans le Top 8. De quoi lui donner de légitimes ambitions, ce d'autant qu'il dispose de deux as en "Nino des Buissonnets" et "Nasa". Victorieuse à Genève et à Zurich, "Nasa" a été plutôt préparée en vue des JO et c'est donc le brillant mais facétieux français "Nino", qui est en première ligne. 

"Il n'est pas exclu que "Nasa" saute dimanche, mais "Nino" a besoin de s'aguerrir et une grande compétition comme celle-là lui apportera l'expérience qui lui manque encore", estime Guerdat. Brillant l'automne passé, ce fils de "Kannan" a pris la 3e place du GP de Bordeaux en février et il a remporté la finale du Sunshine Tour, fin mars. Good luck! 

Alban Poudret

 
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!