Le Cavalier Romand
29.09.2013

La Suisse se console à Barcelone en prenant la 2e place

Paul Estermann et Eclipse Zoom sur « Paul Estermann et Eclipse » (touche ESC pour fermer)
Paul Estermann et Eclipse

La Suisse laisse échapper la victoire de l’épreuve de consolation pour une faute de trop au barrage. Les Etats-Unis s’imposent.

La bataille de la consolante des Coupes des Nations (très lucrative tout de même avec 300'000 euros en jeu) s’est jouée entre la Suisse et les Etats-Unis ce samedi 28 septembre à Barcelone. Un barrage a même été nécessaire pour les départager, puisque les deux nations avaient terminé leur premier tour à 4 points. Beat Mändli et Paul Estermann (Photo en haut) avaient tous deux signé un score vierge, alors que Steve Guerdat faisait une barre au milieu du triple (comme vendredi) ; Pius Schwizer était lui aussi piégé par le triple.
Pour le barrage, Urs Grünig décidait d’écarter Pius Schwizer - Toulago étant très jeune -puisque seuls trois cavaliers prenaient le départ. Une faute pour Beat Mändli sur Croesus et Paul Estermann sur Eclipse. Deux barres au sol pour Steve Guerdat et Nasa. Au final, un total de 16 points pour la Suisse contre 12 pour les Etats-Unis. Les Helvètes peuvent être déçus car Lucy Davis (gagnante du Grand Prix de Lausanne il y a deux semaines), qui écopait de 10 points suite à une défense de son Barron, leur offrait presque la victoire sur un plateau. Le chef d’équipe américain avait profité de la nouvelle règle pour intégrer une cavalière qui n’était pas en lice vendredi, Katherine Dinan. La formule est sympathique dans ce cas pour le 5e homme (ici femme), qui peut contribuer à la victoire au lieu de rester sur le banc des réservistes.
Le scénario de cette épreuve de consolation aurait très bien pu être celui de la finale car les Etats-Unis et la Suisse étaient deux nations qui auraient eu leur place dimanche. Le podium est complété par l’Arabie Saoudite.
Cette première finale des Coupes des Nations n’aura pas souri à la Suisse, qui avait pourtant remporté la Division I de l’Europe. Il est vrai aussi que l’absence des deux cracks que sont Nino des Buissonnets et Palloubet d’Halong se fait sentir. Le point positif de ce week-end à Barcelone aura été l’opportunité laissée à Beat Mändli, qui s’est illustré comme le meilleur cavalier helvète.

Doublé suisse
L’hymne suisse aura tout de même résonné à Barcelone grâce à Pius Schwizer et Coolgirl, qui ont remporté une 145 samedi matin. On a assisté à un doublé suisse puisque Beat Mändli a pris la 2e place avec Callisto.

Dans la soirée, la Coupe de la reine aura tenu le très nombreux public en haleine puisque le barrage s’est couru à un train d’enfer. Il s’en est fallu de peu que nous assistions à une seconde victoire suisse puisque Werner Muff, le réserviste de l’équipe, a signé un barrage extrêmement rapide avec son Landthago. Toutefois Mclain Ward arrivait à faire mieux en osant une option très courte et faisait encore une fois résonner l’hymne américain ce samedi à Barcelone.

Quant à la finale des Coupes des Nations, elle se déroulera dimanche à 15h30.

Oriane Kleiner
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!