Le Cavalier Romand
09.09.2013

Masters de Calgary: Steve Guerdat brillant 2e derrière la surprise Pieter Devos et devant les autres as… Avec des vidéos.

Le CN international, 2e épreuve du Rolex Grand Slam et 300'000 fr. pour le jeune Belge, mais à un centième près, il y avait barrage avec Steve Guerdat, brillant avec Nasa. Pénélope Leprévost 3e, Christian Ahlmann 4e, Beezie Madden 6e, Ben Maher 7e, Eric Lamaze 8e, Romain Duguet 15e

Steve Guerdat Zoom sur « Steve Guerdat » (touche ESC pour fermer)

Quel sport et quelle ambiance! Plus de 30'000 personnes autour de l'arène et davantage encore paraît-il sur l'ensemble de ce complexe géant de Spruce Meadows, du soleil (le terrain était encore détrempé, mais étonnamment bon, hormis pour des tournants serrés) pour ce fameux Masters de Calgary, le CN International, doté d'un million de dollars canadiens, captivant. Une première manche technique, longue (17 efforts), variée, avec huit sans faute seulement (un cinquième des 40 partants) et une seconde manche assez monstrueuse, digne des JO, avec les 12 meilleurs et beaucoup, beaucoup de fautes!
Comme si souvent dans les toutes grandes occasions, Steve Guerdat (photo) s'est surpassé, a monté à la perfection, avec une précision, un rythme et un tact exceptionnels. Et Nasa a répondu à toutes les attentes, se montrant très respectueuse sur ces grosses barres et pleine d'énergie. Un sans faute, juste dans le temps, au premier tour et surtout un morceau de bravoure en seconde manche, mais du temps dépassé. "Nasa a besoin de reprendre un peu son souffle entre les sauts, mais elle a été exceptionnelle, je ne pense pas que j'aurais pu éviter un dépassement de temps", dira Steve Guerdat, ravi de sa 2e place, "même si j'aurais bien voulu inscrire mon nom ici et aborder Genève avec la possibilité d'un doublé dans le Rolex Grand Slam".

Steve Guerdat et Nasa au 2e tour du Masters.

Steve Guerdat et Nasa au premier tour du Masters.

Pieter Devos Zoom sur « Pieter Devos » (touche ESC pour fermer)
Pieter Devos

Un barrage, à deux centième près…
Un… ou deux centièmes - 70 secondes et 992 millièmes -, c'était la marge de Pieter Devos pour être dans le temps (rallongé après 4 chevaux, car infaisable!). Sa sur-puissante Candy, jument belge de 11 ans par Nabab de Rêve et une jument qui est la propre soeur du fameux Big Ben du Canadien Ian Millar (11e exaequo ce dimanche, à 66 ans), a sauté ces énormes efforts (14 au total) du second tour avec brio. "J'ai eu bien de la chance d'éviter un barrage face à Steve! Je n'aurais jamais imaginé pouvoir gagner ici, c'est mon premier Calgary, c'est phénoménal ici et les meilleurs sont là", dira le jeune Belge de 27 ans, aux anges, lui qui avait chuté le premier jour! "Je me réjouis déjà d'être à Genève, sûr que je serai là!", a ajouté le vainqueur, qui peut en effet viser un doublé - voire un triplé, en juillet prochain à Aix - dans le Grand Chelem Rolex.

Des scores très lourds
Brillante tout au long de la semaine, Pénélope Leprévost a pris le 3e rang avec Nayana, ne trébuchant que sur l'avant-dernier obstacle, des Bruxelles qu'elle aurait sans doute dû soigner un peu plus. Les Bruxelles auront aidé le Belge! Christian Ahlmann est 4e avec Taloubet Z,. son compatriote Patrick Stühlmeyer 5e avec le très puissant Lacan 2, Beezie Madden 6e avec Simon, le vainqueur de la dernière Coupe du monde Rolex, Ben Maher 7e avec Cella, un peu fatiguée à la reprise (deux barres), Eric Lamaze 8e avec Power Play (10 pts) et les autres beaucoup plus loin…

Balloon, qui a beaucoup beaucoup donné cet été, a dit "non" et il avait raison. Nippon d'Elle a de nouveau fait douter Roger-Yves Bost, éliminé, et Ian Millar a caffouillé pour avoir… perdu ses lunettes. Leopoldo Palacios a eu la main lourde en seconde manche, mais les cavaliers ne l'ont cette fois pas critiqué et Steve Guerdat vous racontera tout ça dans le prochain numéro du Cavalier Romand.

Romain Duguet au top!
Chapeau à Romain Duguet, qui n'a fait qu'une faute au premier tour - et encore sur le dernier oxer! - avec une Quorida de Treho très… haut sur les barres: une jument d'avenir (9 ans) pour l'équipe! 15e, il a manqué la seconde manche de peu. Werner Muff, 24e avec Landthago (8 pts), s'est racheté de la veille avec un bon tour. Martin Fuchs, 33e, a eu plus de mal avec Conte della Caccia(16 pts). Le jeune Zurichois s'était classé 3e de la chasse (à 8 partants!) le matin avec PSG Future, mais en face de ce tout grand sport, c'est bien anecdotique…

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!