Le Cavalier Romand
16.10.2013

Michel Robert tire sa révérence, il se consacrera à la transmission de son savoir

Le fin cavalier rhônalpin renonce aux concours juste avant Lyon et Genève, où on l'attendait. Une décision mûrement réfléchie.

MichelRobert,retraite,transmissiondesavoir,horse-academy Zoom sur « MichelRobert,retraite,transmissiondesavoir,horse-academy » (touche ESC pour fermer)
Michel Robert

Michel Robert fêtera ses 65 ans le 24 décembre et on l'imaginait à cheval à Equita Lyon, début novembre, puis à Genève, mi-décembre, lui qui avait remporté une wild-card pour avoir gagné coup sur coup les deux GP internationaux de Bourg-en-Bresse et de Megève. Pourtant, le fin cavalier français ne sera pas en selle, puisqu'il a remisé ses bottes de concours. Il avait décidé de faire une petite pause après une mauvaise Coupe des Nations fin août à Gijon, mais on pensait que cet infatigable enthousiaste et travailleur acharné allait repartir de plus bel. 

Ce mardi 15 octobre, il a donc annoncé ne pas vouloir faire le concours de trop et on ne peut que lui tirer notre chapeau. "Je me fie à mon intuition, je pense que c'est le bon moment, maintenant. Je m'étais mis trois semaines au vert pour y réfléchir", confie-t-il.

Une belle et riche carrière

Des Jeux olympiques de Münich 1972, où il monta le concours complet (si, si!) avec Vandale, le futur compagnon de Daniel Campiche, jusqu'aux Européens de saut de Madrid 2011, où il était encore médaillé d'argent avec "sa disciple" Pénélope Leprévost, en passant par les Championnats du monde de Dublin '82, où il fut médaillé d'or et de bronze (indiv.) avec Idéal de la Haye, les JO de Séoul et de Barcelone (bronze par équipe chaque fois), les championnats d'Europe de Gijon '93 (médaille d'argent individuelle) et les Jeux mondiaux de La Haye (médaille d'argent individuelle) avec Sissi de la Lande, le Top 10 2009 et le Global de la même année avec Kellemoi de Pépita, cinq titres de champion de France, que de succès!

L'envie de transmettre

Le Rhônalpin s'est aussi distingué par sa science équestre et sa vision, transmises dans de nombreux livres et sur le site horse-academy.fr. Et il compte désormais suivre de jeunes talents: "J'ai surtout envie de consacrer mon temps à la transmission de mon expérience et de mes compétences. Améliorer la vie des chevaux et des cavaliers, voilà un challenge qui me motive encore plus que jamais pour l'avenir."

" Le Saut d'obstacles français de haut niveau perd un immense cavalier mais garde un grand homme de cheval.", a bien résumé le sélectionneur national Philippe Guerdat.

"Bien sûr je vais continuer à monter à cheval, car mon envie de progresser et de faire progresser les chevaux est toujours aussi profonde, comme elle l'a été toute ma vie. Ma passion reste intacte. Pour Oh d'Eole (ndlr: propriété de Xavier Marie), Nénuphar Jac, Catapulte et Quirha de P'Aime, ils sont toujours dans mes écuries, rien n'est encore décidé en ce qui les concerne", confie Michel Robert sur son site horse-academy.fr. 

Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!