Le Cavalier Romand
11.01.2013

Patrice Delaveau roule le premier Tambour de Bâle

Trompettes et Marseillaise pour le Normand. Niklaus Rutschi 4e et trois Suissesses dans les huit premiers

Patrice Delaveau et Lacrimoso Zoom sur « Patrice Delaveau et Lacrimoso » (touche ESC pour fermer)
Patrice Delaveau et Lacrimoso

Bâle, c'est presque la France (à 5 km près!) et les Français s'y sentent bien. Pensez à Roger-Yves Bost, victorieux du Grand Prix Moser & Cie l'hiver passé, ou à Patrice Delaveau, souvent vainqueur ici. Abonné aux honneursdans la St Jakobshalle depuis les débuts de ce CSI 5 étoiles, en 2010, le Normand a encore fait retentir la Marseillaise jeudi soir soir dans le Championnat, la première des trois «glorieuses» du concours rhénan. Et de gagner un des fameux Tambours de Bâle.
Montant son bon Lacrimoso, déjà victorieux voici un mois à Genève, le Normand a pris tous les risques au barrage pour battre le champion olympique par équipe Scott Brash, 2e avec Hello Sanctos, et le Hollandais Marc Houtzager, 3e sur Tamino, 1er récemment des GP de Paris et de Londres.
Kevin Staut aurait pu mettre tout le monde d'accord et offrir un doublé à la France sans une grosse faute sur un oxer, abordé avec une certaine audace sur sa bonne Silvana HDC: 10e

Niklaus Rutschi confirme encore
Quatre Suisses parmi les 18 barragistes et tous les quatre dans le Top 8 à l'arrivée! Le Lucernois Niklaus Rutschi a confirmé sa belle progression avec Windsor XV, 2e du GP de Madrid juste avant Noël. «Il gagne beaucoup de 3 étoiles, il mérite de faire de gros concours et on va faire parler de lui», disait Steve Guerdat lors de la conférence de presse du CHI-W de Genève. Niklaus Rutschi ne l'avait pas entendu, mais il lui donne raison!

Et trois Suissesses étaient juste derrière Rutschi: Clarissa Crotta, 6e sur son fabuleux West Side, en grande forme («J'en ai un peu gardé pour dimanche, car je vise quelque chose!»), Alexandra Fricker, 7e avec Albführen's Memphis, et la Bâloise Janika Sprunger, la chouchou du public, 8e avec Uptown Boy.

Une performance d'autant plus remarquable que 48 concurrents étaient en lice hier soir, parmi lesquels 9 des 10 meilleurs du classement mondial publié avant-hier et notamment le no 1 Christian Ahlmann, 5e (pour 4 dixièmes!) avec Taloubet Z, et le no 2 Steve Guerdat, qui a cette fois-ci connu moins de réussite avec Chips VI (12 pts), tout comme Pius Schwizer (9 pts avec Verdi III).
Ben Maher et le «cavalier-maison» Hans-Dieter Dreher (1er et 3e, mais pénalisé de 4 pts le soir avec Magnus Romeo) avaient conduit les tours d'honneur de l'après-midi. Les occasions de se racheter d'ici à dimanche ne manquent pas, avec une grosse épreuve ce vendredi soir et samedi (un autre Tambour!) et surtout le Grand Prix Moser & Cie, l'un des mieux dotés du circuit indoor avec ses 450'000 fr  de prix, dimanche, à suivre sur TSR2 (de 14h30 à 16h50). On va encore vibrer, comme des tambours!
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!