Le Cavalier Romand
18.03.2013

Surprise pour la dernière étape de la Coupe du monde Rolex FEI. La liste des 18 qualifiés européens.

Pour la dernière étape de la Coupe du monde, encore un vainqueur inédit avec l’Allemand David Will et Colorit. La lutte pour les places en finale a été rude. Des heureux et des déçus.

David Will Colorist Zoom sur « David Will Colorist » (touche ESC pour fermer)

Le vainqueur de l’ultime étape Coupe du monde, qui se déroulait à ‘s-Hertogenbosch ce dimanche 17 mars, va fêter ses 25 ans dans quelques jours. L’Allemand David Will et son phénoménal Colorit (10 ans) ont mis tous les as d’accord dans ce barrage à neuf. Le jeune couple laissait Edwina Tops-Alexander sur Itot du Château à 11 centièmes et Marcus Ehning sur Copin van de Broy à près d’une seconde. Une incroyable performance !
La Suédoise Malin Baryard-Johnsson décrochait le 4e rang avec son adorable H&M Tornesch et assurait ainsi sa qualification pour la finale ; comme pour d’autres cavaliers qui n’avaient qu’un pied en finale, l’essentiel était de grapiller les derniers points nécessaires. Un nombre de points qui n’a jamais été aussi élevé pour se qualifier. En effet, Steve Guerdat clôt la liste des 18 qualifiés avec 44 points, alors que 38 à 40 points étaient suffisants les années précédentes. Le Jurassien, qui avait préféré seller Nasa à son olympique Nino, ne put éviter à sa fille de Cumano de commettre deux fautes. Moins de chance en revanche pour Rolf-Göran Bengtsson, qui pointe au 19e rang. Le Suédois sera toutefois au départ de la finale (du 24 au 28 avril à Göteborg, dans son pays) puisqu'Edwina Tops-Alexander, en tant qu'Australienne, ne sera pas comptée dans le classement  européeen. On voit dans le tableau ci-dessous que d’autres ténors resteront à la porte, à l’instar de Nick Skelton, 20e.

D’autres cavaliers ont évidemment fait le chemin inverse, comme Gerco Schröder, 5e avec New Orleans de l’épreuve, portant son total de points à 48 et s’assurant ainsi le 14e rang final de la ligue européenne.

Du côté Suisse, Pius Schwizer, indécis dans une dernière ligne, fauta sur l’avant-dernier avec un Picsou du Chêne épatant ; ce fils du Tot de Semilly ressemble de plus en plus à l’incroyable petit Itot. Deux fautes, comme Steve Guerdat, pour Janika Sprunger avec Palloubet d’Halong qui revenait à ce niveau d’épreuve après sa baisse de régime du début d’année.

Dans les autres épreuves, deux 3e rang pour Pius Schwizer sur Graciella dans une 145cm le premier jour et sur Oscar du Chanu dans une 140cm le samedi. Un 6e rang pour Janika Sprunger et sa prometteuse Electra van’t Roosakker dans la grosse du vendredi, mais la brillante Bâloise a surtout remporté la Chasse avec son gris JL’s Komparse.

O.K.

Classement Coupe du monde Rolex FEI après 18 étapes

1 Sergio Alvarez Moya ESP 75
2 Christian Ahlmann ALL 72
3 Kevin Staut FRA 72
4 Pius Schwizer SUI 70
5 Luciana Diniz POR 61
6 Meredith Michaels Beerbaum ALL 60
7 Marcus Ehning ALL 59
8 Edwina Tops-Alexander (ne compte pas dans le circuit ouest-européen) AUS 54
9 Malin Baryard Johnsson SUE 53
10 Denis Lynch IRL 53
11 Marc Houtzager HOLL 51
12 Henrik Von Eckermann SUE 50
13 Jens Fredricson SUE 48
14 Gerco Schröder HOLL 48
15 Pénélope Leprevost FRA 48
16 Roger-Yves Bost FRA 47
17 Hans-Dieter Dreher ALL 46
18 Steve Guerdat SUI 44
19 Rolf-Göran Bengtsson SUE 43
20 Nick Skelton GBR 37
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!