CSI-W de Göteborg : La dernière étape à nouveau pour Henrik von Eckermann

La dernière étape du circuit Coupe du monde à Göteborg a vu la victoire du Suédois Henrik von Eckermann. Pas de Suisse au barrage, pourtant très en forme tout au long du week-end.

Henrik von Eckermann Comme en 2017, Henrik von Eckermann a remporté l'étape Coupe du monde de Göteborg. Le Suédois termine en tête de la ligue d'Europe de l'Ouest devant Kevin Staut.

11 couples sur les 33 engagés sont parvenus à se qualifier pour le barrage de la dernière étape du circuit Coupe du monde en vue de la finale de Paris-Bercy mi-avril. Comme l'année dernière, la victoire est revenue à Henrik von Eckermann, pour le plus grand plaisir du public. Le Suédois, qui vient de perdre l’excellent Chaccano – confié à Patrick Stühlmeyer – a toute de suite rebondi avec la non moins talentueuse Mary Lou 194. Olivier Philippaerts (H&M Legend of Love) devait gagner pour s’assurer la 18e et dernière place qualificative pour Paris. Avec la 2e place « seulement », il devra compter sur un désistement. Michael Whitaker, 3e avec JB’s Hot Stuff (vainqueur le vendredi), sera à Paris contrairement à Nicola Philippaerts 4e avec H&M Harley vd Bisschop. Bonne 5e place du Tricolore Aldrick Cheronnet devant Robert Whitaker. Marcus Ehning, 7e, aurait gagné sans une faute de Comme Il Faut. Côté helvétique, 4 petits points en entrée de triple qui coûtent très cher à Paul Estermann (Lord Pespi), privé à la fois de barrage et de finale mais auteur toutefois d’une jolie saison indoor. Même score, mais cette fois-ci en sortie de triple, pour Steve Guerdat (Alamo, 10e le vendredi), qualifié avec ses 44 pts. 3 fautes en fin de tour pour Werner Muff et Cosby, 5e auparavant.

Corbinian au top !  

Corbinian est définitivement de retour aux affaires. Le bel hongre, vainqueur de la finale de la Coupe du monde 2016 sous la selle de Steve Guerdat, a pris la 8e place de la grosse épreuve du jeudi (150 cm) et la 4e place de celle du samedi (155 cm). Sans sa faute, il aurait même gagné. De très bonne augure pour les échéances à venir. Albführen’s Happiness était 3e d’une 145.

Werner Muff et Paul Estermann ont également obtenus de jolis classements. Le premier a remporté la progressive du samedi avec Escoffier et classait Cosby 5e de la grosse du vendredi – remporté par Luciana Diniz et Fit for Fun –  devant Paul Estermann, 8e avec Lord Pespi. Estermann plaçait encore Curtis Sitte à la 11e place, le samedi soir.

En dressage ... 

Cathrine Dufour a volé la vedette à Isabel Werth (Emilio). En effet, la Dannoise, associée à Atterupgaards Cassidy s'est imposée devant l'Allemande par deux fois (GP et Kür) se payant même le luxe de la devancer de 3% dans la Kür. Le Suédois Patrik Kittel était deux fois 3e. E.O. 

Le prochain numéro

Le prochain

numéro

Retrouvez cet article et bien d'autres encore dans le prochain numéro du Cavalier Romand. En kiosque ou directement dans votre boîte aux lettres !


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier