Aux Etats-Unis, on peut continuer à doper les chev

Aux Etats-Unis, on peut continuer à doper les chevaux ou tout au moins à administrer des anti-inflammatoires non-steroïdes en toute quiétude ! Le comité vétérinaire de l’American Horse Show Association proposait de limiter l’usage de ces médicaments mais le « hunter jumper group » s’y est opposé. Ses arguments : « les médicaments peuvent compenser les effets d’un long circuit de concours » et « prolonger la vie sportive des vieux chevaux ». Le Bureau de l’ASHA a donc fait machine arrière : aux USA, rien ne change ! Attristant, non ?

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand