Championnats Suisses de saut à Schaffhouse.
Beat Mändli, Céline Stauffer, Maryline Vorpe. Le tiercé gagnant du championnat de Suisse de Schaffhouse, du 10 au 12 septembre 2004, a fière allure. Champion devant son public, le Schaffhousois (35 ans) basé à Riaz (FR), qui a surclassé son monde, était manifestement heureux, d´autant que "LB-Oh-Harry" n´en était qu´à son troisième GP. Et le refus effacé de la veille ? Le juge est clair : "Il y a eu hésitation, mais pas refus." Personne, en tout cas, n´oserait contester ce deuxième titre national à celui que le milieu a toujours considéré comme l´un des cavaliers les plus doués de sa génération.

Juste derrière lui, Céline Stauffer (27 ans). L´an dernier, privée pour la deuxième année de suite de médaille au tout dernier moment avec son imposant étalon "Daloubet-d´Evordes", le Genevoise annoncait que la troisième serait la bonne. Et elle le fut. Et tant pis si un titre auquel elle pouvait légitimement prétendre lu échappait (deux fois 8 pts) : "La couleur du métal importe peu. Je voulais une médaille, c´est tout. Et je suis comblée !"

Maryline Vorpe (23 ans) n´en était elle qu´à sa deuxième finale. Auteur du seul parcours sans pénalité du jour avec "Mercure-du-Châble CH", elle remontait de manière spectaculaire au classement, passant du 19e au bronze autour du cou. De quoi se réjouir : "On m´aurait parlé ce matin de podium, j´aurais répondu que l´on peut rêver !"

Gros et difficile, le SII de la troisième journée. Pour preuve, l´élimination sur le bidet de Ott, 3e au provisoire, les trois fautes de Grandjean, le champion en titre, l´erreur de parcours de Dusseiller et l´effondrement de Muff, 2e avant son ultime passage.

Relève assurée grâce aux juniors et jeunes cavaliers

Juniors et jeunes cavaliers se disputaient, eux aussi, leurs titres nationaux à Schaffhouse. Chez les plus jeunes (jusqu´à 18 ans), les médailles allaient à trois membres de notre équipe aux derniers Européens, Philippe Züger, déjà sacré chez les poneys en 2002, s´imposant devant Nadine Schlotterbeck et Stefanie Lauber. Le meilleur romand était alors Romain Sottas "Helle-de-Carenne", qui échouait au pied du podium après un barrage à trois pour le bronze. En tête avant l´ultime épreuves, la Genevoise Karen Schultheiss rétrogradait au 6e rang en raison de trois fautes de "Bustopher-Jones", un peu dépassé par les cotes.

La finale des jeunes cavaliers (18 à 21 ans) donna lieu à une véritable hécatombe. Trop gros parcours ? Fébrilité des cavaliers ? Fatigue des chevaux ? Un peu de tout cela sans doute, dans cette catégorie que Stefanie Breitenstein "First-Chance" a dominé de bout en bout. L´argent pour Nadja Steiner, le bronze pour Sabrina Rhyner. Roxane Riond 9e et meilleure Romande.


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand