Christian Landolt au petit trot...

Pour les cavaliers de concours complet, la saison 2001 est déjà (à moitié) gâchée par l´épizootie de fièvre aphteuse. L´Angleterre, qui n´est pas seulement le bastion de la discipline, mais un pays d´adoption pour de nombreux champions étrangers (Australiens, Néo-Zélandais, Américains, Français etc.), est frappée de plein fouet. Le Suisse Christian Landolt, basé près de Badminton, ne peut pratiquement pas s´entraîner, sinon en marchant sur les routes (et encore, en désinfectant sans cesse les pieds de ses chevaux!). Le Pulliéran n´a vraiment pas de chance, puisque ses deux chevaux de tête, "Lord Simba" et "Joint Enterprise", ont été bloqués trois semaines en Allemagne. Il n´a pu les ramener que le 2 avril en Angleterre. "Et ça n´a pas été simple, j´ai dû batailler dix jours pour avoir les autorisations". Parti parfaire saut et dressage avec Bettina Overesch et Andrew Hoy dans la région de Münster, Christian Landolt ne désespère cependant pas de s´en retourner cet été en Allemagne, disputer le CCI*** de Luhmühlen (5 au 8 juillet). "Ce serait le seul moyen pour moi d´espérer monter "Simba" aux Championnats d´Europe, car, malgré ses très bons résultats en S, il n´a pas assez de kilomètres au compteur pour aller directement à Pau". Une bonne nouvelle tout de même, la venue dans ses écuries de "Tina´s Gold" (11 ans), déjà prête à épauler "Lord Simba". (A. P.)

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand