Décès de Joe Turi, champion et homme d´exception

Médaillé d´or par équipe aux Championnats d´Europe de saut ´89 -avec la Grande-Bretagne- et 6e aux Mondiaux de Rome ´98 -pour la Hongrie-, Jozsef -Joe- Turi est mort le mardi 29 avril, des suites d´un grave accident de moto survenu une semaine plus tôt. Il avait 47 ans. Né en Hongrie, Joe Turi faisait partie d´une troupe de czikos (cosaques) lorsqu´il s´en alla en Angleterre, pour une tournée, en 1973. Il sauta du camion avant la frontière, au retour, et s´installa en Angleterre, comme groom. Au milieu des années huitante, avec l´aide du mécène Michael Bullmann, il devint un membre de l´équipe britannique. Avec l´étalon Vital, il s´adjugea le GP Coupe du monde de Londres-Olympia ´87, disputa les JO de Séoul 88 (14e indiv.) et les Européens de Rotterdam 89, où il décrocha l´or avec les frères Whitaker et Skelton. Sa plus belle victoire reste toutefois le Derby d´Hickstead 89, avec Vital. Après les changements politiques en Europe de l´Est et la chute du Mur, il s´en retourna en Hongrie, reprendre le domaine de son grand-père. Il devint alors le leader de l´équipe hongroise et fut 6e des Mondiaux de Rome ´98, où il signa le seul double sans-faute du samedi. Aux JO de Sydney, il ne put hélas seller Superville, blessé. Au total, il aura monté plus de 50 Prix des Nations, dont 33 pour la Grande-Bretagne (16 victoires).Joe était une personnalité très vraie et attachante, un "vrai de vrai". Il manquera au monde hippique. A. P.

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand