FINALE DE LEIPZIG - MARKUS FUCHS DECU

Lorsque l´on est tenant du titre, comme Markus Fuchs, c´est bien sûr la victoire que l´on venait chercher à Leipzig, histoire de garder son bien et de justifier sa réputation de No 1. Pourtant, dans ce sport, rien n´est jamais acquis et, même s´il s´est bien battu, notamment en prenant la 2e place de l´épreuve avec barrage derrière Beerbaum, vendredi, le Suisse a fini 9e. Rien de déshonorant, mais largement de quoi être décu. Markus Fuchs avait raison sur un point: un double sans-faute ce dimanche lui aurait permis de finir devant et même tout devant! Hélas, contrairement à ce qui s´était noptamment passé aux Européens d´Hickstead, à ceux d´Arnhem ou lors de la dernière finale de Göteborg, pour "sa" Coupe du monde, Tinka´s Boy est sorti de piste avec des fautes et plus que prévu (4 et 12 pts). "Il était moins fringant que vendredi, j´avais un sentiment bizarre et jái aussi manqué ma dernière ligne, un manque de concentration sans doute, j´étais si décu des fautes commises", dira ensuite le Suisse. "La Coupe du monde était mon ojectif no 1 exaequo de lánné, au même titre que les Jeux Mondiaux et jái donc des raisons d´être decu. Cela dit, je ne regrette pas d´avoir donné une longue pause à Tinka´s Boy, car la saison va être très longue, Jerez, c´est en septembre". Prochaines étapes du couple suisse no 1 du moment: le CSIO de Rome - ou le CSI d´Aach- (22 au 26 mai) et le CSIO de Lucerne (30 mai au 2 juin). D´ici là, Tinka´s Boy devrait offrir un poulain à Cosima 2, arrêtée un an, et à sa propriétaire, Isolde Liebherr. De la semence sera prélevé fin mai au Haras d´Avenches. Bientôt un nouveau petit "Tinki"?

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand