Jeux mondiaux au Kentucky: doublé américain et final assez dramatique en reining, bon départ des Allemands et de William Fox-Pitt, 3e, en complet. Le cross (à suivre en direct samedi sur Eurosport, pis sur Equidia) s'annonce des plus costauds...

On a bien failli avoir un triplé américain en reining, discipline US par excellence... Si le grand favori Shawne Flarida, le multi-champion déjà couronné en 2002 à Jerez (lors du baptême du feu du reining au JEM), n'avait pas été handicapé par la rupture d'une étrivière au milieu de son freestyle, il aurait probablement fini dans le trio de tête et privé le Canadien Duane Latimer, victorieux en 2006 à Aix-la-Chapelle, d'un nouveau podium. L'Italien Stefano Massignan, 1er exaequo lors de l'épreuve par équipe, a craqué: 213 pts et le 19e rang! Pour la victoire, pas de discussion, un récital de Tom McCutcheon, vice-champion du monde en 2002 derrière un certain... Flarida, et de Gunners Special Nite, son jeune étalon de 6 ans. L'argent va à Craig Schmersal et l'étalon Mister Montana Nic. Pas de Suisse en lice ici en reining (l'équipe était 5e en 2006 à Aix, mais elle n'est plus la même).

Complet: une "néophyte" en tête à ... mi-dressage!
En concours complet, on n'en est encore qu'au milieu des tests de dressage: pas de quoi faire beaucoup de plans sur la comète, ce d'autant que le cross s'annonce des plus costauds (voir ci-dessous). L'Allemande Simone Deitermann a pris la tête - toute provisoire - après 40 des 80 reprises. Montant son bon Westphalien de 13 ans Free Easy NRW (par Florestan et une mère PS), cette étudiante en sciences éco qui dispute là son premier grand championnat, partira sur le cross avec 36 pts de pénalité. 41,30 pts pour sa compatriote Ingrid Klimke, provisoirement 2e avec son énergique FRH Butts Abraxxas (par Heraldik XX), 42 pts pour le Britannique William Fox-Pitt, actuel no 1 mondial, avec Cool Mountain. Si l'on ajoute que Dirk Schrade est 4e, on avouera que l'Allemagne, tenante du titre mondial, a pris un bon départ. Mais attention: Simone Deitermann, elle, court à titre individuel ("Normal, c'est mon premier grand rendez-vous!"). L'Australien Paul Tapner, le triomphateur de Badminton, et Inonothing sont 5es (43,80). Suivent le Néo-Z Jonathan Paget, l'Italienne Susanna Bordone, Pippa Funnell (sympa ce come-back de la double championne d'Europe), 8e ex. avec Linda Algotsson, Niklas Jonsson, un autre Suédois, et Bruce O. Davidson Jr, fils du lauréat des Mondiaux '78 disputés ici à Lexington, dans ce merveilleux Horse Park, inondé de soleil. Mark Todd est 13e avec Grass Valley, un nom de circonstances aussi...

Et le cross s'annonce very difficile...
28 numéros, mais plus de 40 efforts, 48 même pour ceux qui emprunteraient toutes les chicken-ways, de gros sauts bien costauds, deux gués, trois même puisque la pièce d'eau Rolex se prend dans les deux sens à la suite (nos 17 et 18), un terrain vallonné, voilà ce qui attend les 80 chevaux samedi pour le cross, que vous pourrez suivre en direct sur Eurosport (dès 17h00, jusqu'à 21h45, à vérif.) puis sur Equidia. "C'est un vrai 4 étoiles, avec de gros obstacles assez classiques, peu de directionnels, il faut du coffre et du coeur", disent en choeur les cavaliers de ce tracé signé par le Britannique Mike Etherington-Smith. Tous devant vos petits écrans!
Et d'ici là, la seconde partie du dressage avec plusieurs favoris (et Eurosport retransmet ce vendredi soir dès 19h45 le dressage du complet, ce qui est à signaler là aussi), puis le grand dressage ce vendredi soir avec la RLM que vous pourrez suivre en différé samedi sur Equidia.
Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand