Lars Nieberg n´a l´air de rien, mais il est capabl

Lars Nieberg n´a l´air de rien, mais il est capable de tout, surtout lorsque l´enjeu en vaut la chandelle. A Hanovre, le discret cavalier germanique a surgi au bon moment pour remporter le Grand Prix et empocher les 100´000 DM (80´000 fr.) promis au vainqueur. Avec Esprit FRH, Nieberg a plutôt joué la sécurité que le spectacle, mais cela s´est avéré... payant. Une faute d´E. T., de retour au sommet après un an d´absence régénérante, a relégué Hugo Simon au 3e rang. Même sort pour Beat Mändli, 4e et qui eût aussi été nettement plus rapide avec Pozitano. Cela fait tout de même plus de 55´000 fr. la faute et au barrage, s. v. p.! Urs Fäh s´est classé 6e du Youngster avec Grandetto, Markus Fuchs 8e d´une épreuve à barrage sur Broker´s Cosima, sa nouvelle star. Franke Sloothaak a effectué son premier parcours depuis un an avec Joli Coeur: concluant!

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand