Super Ligue: on attendra 2005

En envoyant quatre couples de parade par la voie des airs à Buenos Aires, les Etats-Unis se sont assurés in extremis une promotion en Super-Ligue des Nations. Et la Suisse patientera un an de plus avant de disputer les huit meilleurs CSIO avec une équipe complète. Ce qui était ressenti comme un drame l´an passé, venant après la catastrophe aux Mondiaux de Jerez, est accepté cette fois-ci comme un demi-échec seulement. Voire même comme un certain soulagement. Entre temps, il est vrai qu´il y au une médaille aux Européens, assortie d´une qualification pour les JO. Les responsables de l´équipe suisse estiment dès lors que disputer sept étapes avant les JO équivaudrait à débarquer à Athènes sur les genoux. Ce n´est pas faux. Seul bémol, cela pénalise les "viennent-ensuite", qui auront peu d´occasions de montrer leur potentiel, alors que l´on manque justement de réserve(s).

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand