UN GP POUR BENGTSSON: CONSOLATION !

Vendredi, Rolf Goran Bengtsson était dépité d´avoir manqué son barrage (refus de Pialotta sur l´avant-dernier, attaqué un peu trop de biais) et d´être passé près d´un succès (se serait-il placé devant Beerbaum?). Toujours est-il que le Suédois a retrouvé des couleurs après sa victoire dans le Grand Prix disputé samedi, en marge de la finale de la Coupe du monde. Montant la jeune 8 ans Gold du Talus, une jument trakhener avec beaucoup de sang-francais (Olisco, par Jalisco), Bengtsson a gagné... devant son patron, le Hollandais Ian Tops sur Roofs. Consolation aussi pour Jerry Smit, 3e avec Jamiro, qui avait oublié ses refus de la veille sur le bidet. A l´inverse, Ludger Beerbaum a du essuyer un "niet" de Figaro´s Boy, ce qui ne lui arrive pas souvent.

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand