Urs Oberholzer

Vice-président de la FSSE, Urs Oberholzer a fait acte de candidature à la succession d´Anton Kräuliger, président démissionnaire. Urs Oberholzer est le candidat de l´OKV (sociétés de Suisse orientale). Proche des organisateurs du CSI de Zurich, il est resté volontairement assez discret lors de «l´affaire Lesley McNaught», afin de ne pas hypothéquer ses chances. Le Zurichois avait déjà été vice-président de la FSSE dans les années quatre-vingt. Ancien officier de cavalerie, ex-président de l´OKV durant six ans, dirigeant d´un grand groupe d´assurances (Generali), Urs Oberholzer (56 ans) a plus d´une corde à son arc. Il a aussi été chargé d´animer le groupe de travail «cheval» formé en vue d´Expo. ‘02. Son handicap est peut-être d´être trop appuyé par l´OKV, qui a parfois des velléités d´hégémonie sur la FSSE (on n´a pas totalement digéré la création de l’IENA et le soutien financier de la FSSE...). Pour le poste -vacant- de vice-président, c´est la candidature du Vaudois Charles Trolliet qui est proposée. Le vétérinaire de Montheron présente l´avantage d´être très impliqué dans différentes disciplines (le complet surtout, mais aussi le saut, l´équitation de loisir, etc.) et des associations aussi diverses que l´AVSH, l´AVIC ou le Complet Romand. Enfin, il est prévu que Markus Egli remplace Duri Gross comme représentant des disciplines non-FEI.

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand