Le Cavalier Romand
26.08.2003

Champ. Europe saut : Allemands en or, Suisses 3e

Chez eux, les Allemands ont clairement dominé les Championnats d’Europe de saut, puisque quatre des six médailles à disposition leur sont revenues. Cela dit, au-delà des chiffres, on a vécu une bataille extrêmement serrée et pleine de rebondissements. Six cavaliers terminent dans le même… point (du jamais vu !) et huit dans la même faute. Incroyable, mais vrai !

" Nous avons eu beaucoup de chance ", a volontiers avoué Ludger Beerbaum à la fin. Avec Goldfever, le tenant du titre venait de décrocher l’argent, devant Marcus Ehning (For Pleasure), mais derrière celui qui est son élève, Christian Ahlmann (Cöster). Triplé allemand donc, alors que l’on croyait s’acheminer vers un trio coloré avec le Belge Ludo Philippaerts, qui a craqué sur le dernier obstacle et écopé d’une pénalité de temps rédibitoire, la Suédoise Malin Baryard, victime d’une " touchette " de Butterfly Flip, tout comme le Jurassien Steve Guerdat, qui manque le titre pour quelques millimètres. " J’aurais tant voulu offrir l’or à Tepic la Silla, qui a été le meilleur cheval de ce championnat, celui qui a fait le moins de fautes sur les trois jours. Merci en tout cas à M. Romo de m’avoir confié son crack pour deux mois ". Tepic va donc reprendre le chemin du Mexique, mais avec l’aide de Jan Tops, Guerdat Jr va continuer à flamber, c’est sûr ! Il a prouvé sa classe et son sang-froid tout au long de ce championnat : quelle maîtrise !

L’équitation de Beat Mändli est un rêve aussi, mais de petites fautes de Pozitano, qui s’est blessé trois obstacles avant la fin (il a fallu le recoudre) l’ont relégué à la 10e place, à deux fautes du podium.

Steve Guerdat a aussi été le principal artisan de la médaille de bronze helvétique, avec Beat Mändli, remarquable 3e de la chasse. Les deux " jeunes " ont fait en l’occurrence nettement mieux que les deux " quadras ", Markus Fuchs et Willi Melliger, qui n’ont pas pu se qualifier pour la finale du dimanche. " Cette 13e médaille européenne, c’est un peu un cadeau, un bonus, mais j’ai gagné les 12 autres de haute lutte ", a dit avec humour Melliger. La Suisse est bien remontée pour finir à moins d’une faute de la France 2e.

Outre la Suisse, l’Irlande, 5e, et l’Italie, 6e, se qualifient pour les JO d’Athènes. Un double soulagement pour la Suisse, qui revient parmi les grands.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!