L’Irlande de Pessoa triomphe à trois et la Suisse gagne le bronze de haute lutte

Premier championnat pour Rodrigo Pessoa comme coach et premier titre ! La Suisse garde « son » bronze et Martin Fuchs est 2e individuellement.

L'Irlande a triomphé à Göteborg malgré l'adversité L'Irlande a triomphé à Göteborg malgré l'adversité

Il avait une veste verte comme champion olympique et multi-héros, il en a une comme patron de l’équipe d’Irlande depuis cet hiver (réversible, avec drapeau à l’intérieur) et elle porte chance aussi: Rodrigo Pessoa a mené l’Irlande sur la plus haute marche du podium et avec trois cavaliers seulement !

Shane Sweetnam (Chaqui Z), Denis Lynch (All Star) et Cian O’Connor (Good Luck) ont sorti les sans-faute qu’il fallait, effaçant ainsi totalement le forfait de Bertram Allen, qui ne voulait pas risquer l’intégrité physique et mentale de son Hektor, après les scratches de la veille. Quelle détermination et quels cracks (chevaux compris !) : Chapeau bas !

La Suède a perdu un rang, mais sauvé l’argent, malgré l’abandon de Malin Baryard Johnsson avec une jument soudain perdue (le stade, la nocturne, la nervosité ambiante ?). Si Peder Fredricson avait fait une barre (le no 10 a tremblé), la Suède était 4e. Serré tout ça !

Martin Fuchs étincelant

Et la Suisse a gagné le bronze, de haute lutte. Grâce à un Martin Fuchs éblouissant et à un Clooney plus serein, époustouflant aussi et 2e au classement individuel avant les deux manches de dimanche. Grâce à un Steve Guerdat déterminant dans la chasse et dans les trois épreuves, malgré une faute sur le no 11, en voulant jouer le chrono (5 pts auraient été rédhibitoires). Une faute qui le contrariait beaucoup, lui qui aurait voulu apporter l'argent à son team. Grâce à un Romain Duguet très impressionnant, même s’il a renversé les deux palanques du triple avec Twentytwo des Biches.

Les 5 pts de Nadja Peter Steiner ont effacé ces 8 pts-là, et la Suisse n’aurait donc pas eu sa médaille sans le magnifique tour de la Schwytzoise de Bois-le-Roi ce soir. En voilà une qui aura beaucoup appris cette semaine et gagné ses galons ! Bravo aussi à Andy Kistler, Thomas Fuchs, aux grooms, aux vétérinaires, aux propriétaires-mécènes, à tout le team.

Il fallait un vrai team pour devancer les Belges, épatants 4es à 1 pt et toujours dans l’attente d’une médaille par équipe aux Européens (il y a eu les Mondiaux en 2010 ou les JO), les Allemands, 5es, les Hollandais, tenants du titre, 6es, les Français, 7es, et tous les autres. Quelle bagarre !

Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir la panier