Trois fois en or au Kentucky, le phénomène Totilas vendu pour son pesant d'or... On parle de neuf millions d'Euros!

La rumeur enflait déjà à Lexington, mais Edward Gal l'avait balayée d'un revers de main: "J'ai encore parlé avec le propriétaire, "Totilas" (photo) ne sera pas vendu aux Etats-Unis ou ailleurs, il est prévu que je le garde. J'ai la chance d'avoir un cheval incroyable", avait-il dit. Pourtant ce jeudi la nouvelle a été annoncée de la bouche même du propriétaire de l'étalon, Cees Visser: "Totilas" est vendu, il quitte les Moorlands Stables pour l'Allemagne (ou ailleurs?). Plus de dix millions de francs (huit à dix millions d'Euros, tels sont les chiffres cités, à prendre avec prudence), voilà semble-t-il la somme faramineuse avancée par le marchand, éleveur et ex-champion de saut Paul Schockemöhle pour acquérir la merveille. Double champion d'Europe à Windsor, vainqueur de la dernière finale de la Coupe du monde FEI et triple champion du monde au Kentucky, "Totilas", premier cheval à franchir la barre des 90%, est étalon et s'il ne pourra jamais gagner une telle somme en concours (pas même le dixième!), sa semence est vendue 5'000 Euros la dose. Son propriétaire, Cees Visser, a déclaré ne "pas pouvoir refuser une telle offre, mais remercier Edward Gal sans qui "Totilas" ne serait pas devenu le phénomène qu'il est". Reste à savoir qui montera à l'avenir le phénomène. Mystère, pour l'heure! On chuchote le nom de cavaliers américain, danois ou allemand. A moins que Gal ne continue à le mettre en valeur ou qu'il ne se consacre qu'à l'élevage. Qui sait par ces temps de super-business... où l'on parle aussi de la vente probable de "Sam", champion du monde de complet au Kentucky et propriété de Michael Jung que pour 40%. Big business is big business!
Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand