Swedish Team goldFrom Left: Henrik von Eckermann, Malin Baryard- Johnsson, Peder FredricssonPhoto: FEI / Arnd Bronkhorst L'or va bien à l'équipe de Suède composée d'Henrik von Eckermann, Malin Baryard- Johnsson et Peder Fredricsson. ©FEI / Arnd Bronkhorst

JO : la Suède mérite son sacre en saut, la Suisse 5e, à distance

Impériaux depuis mardi, les Suédois méritent leur victoire par et en équipe. Le barrage face aux Américains fut disputé. Beau podium, avec la Belgique 3e, mais la formule à trois est à revoir. Elle a ruiné la France, partie pour la gloire, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, et, plus grave, donné par moments une mauvaise image de notre sport.

Après 1912, 1920 et 1924, les premières olympiades équestres, 2021 : la Suède a obtenu sa quatrième médaille d’or par équipe en saut d’obstacles et c’est totalement mérité. Ses trois « couronnes », Malin Baryard-Johnsson, Peder Fredricson et Henrik von Eckermann, se sont montrées… royales.

On a eu peur quand Peder Fredricson et All in ont renversé l’ultime barre de l’initial, mais ce couple d’exception s’est superbement racheté en signant un tour décisif, le plus rapide de tous, en fin de barrage. 16 sans-faute et 2 tours à 4 pts, il n’y avait pas photo !

Les Etats-Unis, avec le pilier McLain Ward (troisième titre olympique par équipe !) et deux dames épatantes, Laura Kraut et Jessica Springsteen, la nouvelle, ont su se racheter après l’individuel : de l’argent bien mérité ! Le bronze pour la Belgique, déjà 3e en 1976 et championne d’Europe en titre.

Les Pays-Bas, 4es, et la Suisse, 5e, le Brésil, 6e, finissent trop loin pour être abattus. Les deux fautes de Martin Fuchs et Clooney avaient déjà plombé l’aventure et après les quatre barres de Bryan Balsiger et Twentytwo des Biches (quatre d’affilée), les carottes étaient cuites. Steve Guerdat a fait un beau tour à 4 pts avec Venard de Cerisy, mais pour l’honneur.

Que de désillusions!

Ben Maher, le héros de mercredi, n’est même pas revenu après les 24 pts de ses deux coéquipiers. Daniel Deusser a jeté l’éponge après la faute et le refus de Killer Queen dans le triple. Et, le plus rude, Pénélope Leprévost a été éliminée dès le double n°3 avec Vancouver de Lanlore, alors que ses coéquipiers Simon Delestre (Berlux Z) et Mathieu Billot (Quel Filou) avaient placé la France en tête et que la Normande avait 5 pts d’avance. On a aussi vu d’autres couples à la peine, obligés de continuer : à trois, ça ne va pas ! On reparlera de tout ça dans notre « Spécial JO », plein d’interviews et de photos !

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Championnats romands – saut
La Chaux-de-Fonds/NE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier