Andre Thieme et DSP Chakaria. © Rolex Grand Slam / Ashley Neuhof Andre Thieme et DSP Chakaria ont signé la 27e victoire allemande dans le Grand Prix d'Aix-la-Chapelle. © Rolex Grand Slam / Ashley Neuhof

Aix-la-Chapelle : André Thieme et Isabell Werth comblés

Le premier a triomphé dans le Rolex Grand Prix avec sa Chakaria, la seconde a réussi un triplé royal en dressage avec sa nouvelle Wendy. 4e avec Leone Jei, Martin Fuchs était très déçu, car il aurait gagné sans sa barre. En attelage Jérôme Voutaz seul sans faute à la maniabilité, mais 4e et 13e au final.

Après deux manches impeccables, où Leone Jei s’était joué de toutes les difficultés, hormis un petit sursis à la sortie du triple aux fameux « bidets », où Martin Fuchs avait dû mettre un sacré coup de jambe, tous les espoirs étaient permis. Peut-être sur-motivé, le Zurichois se montra très gourmand, trop, un peu comme à La Baule, voici un mois. Un dernier tournant très serré, avec un cheval sur l’épaule, et il ne put éviter la faute. Martin était inconsolable, ce d’autant que ce chrono lui aurait permis de battre André Thieme, victorieux avec sa bonne DSP Chakaria.

Les Champions d’Europe 2021 devançaient l’Américain McLain Ward et son nouveau crack Ilex. Le super favori et grand dominateur de la semaine Richard Vogel aurait pu avoir le dernier mot, mais son phénoménal United Touch S effleura le dernier, qui tomba… alors qu’il saluait déjà la foule ! Pas de coup double après Genève !

Pour Steve Guerdat, il y avait déjà eu une faute, assez inattendue, légère et mortifiante à la fois, sur le dix-septième et ultime effort de la première manche avec Venard de Cerisy, impeccable jusque là.  Pour Janika Sprunger deux barres, une dans chaque combinaison, avec Orelie.

Comme Janika, André Thieme avait été repêché pour ce Grand Prix. « Je n’étais que 42e sur la liste, mais deux forfaits m’ont permis de tenter ma chance ». Il ne compte, en revanche, pas sur deux forfaits pour être présent aux JO de Paris et y monter, lui qui n’est que cinquième sur la liste officielle d’Otto Becker. La sélection allemande a en effet été bouclée vendredi et Thieme n’en fait pas partie. Il l’accepte avec beaucoup de sportivité (« Jana Wargers le mérite plus que moi, elle est restée calme ») et rêve désormais d’un doublé dans le Grand Chelem Rolex à Calgary.

Dressage : un triplé d’Isabell Werth

En dressage, Isabell Werth a triomphé pour la 15e fois ici au classement général. Il faut dire que l’Allemande a réussi un triplé Grand Prix- GP Spécial- Kür avec sa nouvelle merveille, la danoise Wendy de Fontaine (10 ans). Elle a surclassé la concurrence dans le libre en musique, obtenant plus de 89%. Frederic Wandres, 2e avec Bluetooth, était à plus de 6% et Ingrid Klimke, 3e avec Franziskus, devait déjà être soulagée de devancer l’épatante Française Pauline Basquin, qui a obtenu 81,120%, son record personnel avec Sertorius de Rima Z IFCE. 

Attelage: Jérôme Voutaz, l'as de la mania

En attelage à 4, l’Australien Boyd Exell a encore triomphé, avec plus de… 21 pts de marge sur l’Allemande Mareike Harm, 2e,  et Georg von Stein, 3e ! Jérôme Voutaz, bon 10e en dressage, mais 15e après le marathon, est remonté au 13e rang, grâce à un sans-faute à la maniabilité, le seul de l’épreuve. Au barrage, ouvert au Top 8, il s’est contenté du 4e rang à cause d’une balle, mais cela lui a permis de finir sur une bonne note. Ses confidences et celles des autres dans le prochain Cavalier Romand.

Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

Européens de la relève - saut
Kronenberg (HOL)

Européens de la relève - dressage
St. Margarethen (AUT)

En Suisse

Championnats du monde et d'Europe - voltige
Berne

Championnat de Suisse R – saut
Dagmersellen/LU

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier