© Coll. Privée – Pully © Coll. Privée – Pully

Barrer, c’est non ! Toucher, sans doute, non aussi …

Pratiqué de façon régulière au siècle passé, tout du moins jusque dans les années ’70 (et au-delà aux États-Unis), le barrage des chevaux est depuis formellement interdit par la FEI. En Allemagne, le « toucher », considéré comme éducatif si bien fait, était encore toléré, mais 27 experts mandatés par la fédération allemande (FN) viennent de recommander l’abolition de cette exception. L’affaire Beerbaum a évidemment précipité les choses. Retour sur une très longue histoire.

Barrer les chevaux, leur donner un coup de bambou, de chambrière ou de baguette, voire lever prestement la barre, cela existe depuis la nuit des temps et cela a longtemps été autorisé en Suisse comme ailleurs. 

Dans le n° d’avril, nous revenons sur l’histoire de cette pratique et l’évolution de celle-ci dans le cadre de la loi avec les témoignages de plusieurs cavaliers et/ou coachs. 


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier