Bianca,Albführen's Bianca,Steve Guerdat Steve Guerdat a pu sécuriser le fabuleux couple qu'il forme avec Bianca, ici à Tryon

Bianca change de nom avant le CHI de Genève

Grâce au Haras Albführen, Steve Guerdat est assuré de garder Bianca, désormais Albführen's Bianca, jusqu’aux JO de Tokyo 2020 et bien au-delà.

C'est l'un des scoops que contient notre numéro de décembre-janvier, un 100 pages pour le début de notre 100e anniversaire, sorti hier et bientôt dans votre boîte à lettres, Bianca s'appelle désormais Albführen's Bianca. 

Cette fabuleuse jument suédoise de 12 ans (par Balou du Rouet et par Cardento), médaillée de bronze aux récents Jeux équestres mondiaux de Tryon après avoir gagné la première et la dernière manche, gagnante du Grand Prix Rolex de Windsor ce printemps et collectionneuse de sans-faute en Coupe des Nations, est ainsi assurée de rester dans les écuries de Steve Guerdat, à Elgg/ZH.

Ses propriétaires grecs, Elias Stud Farm, avaient probablement été approchés après Tryon et ils se sont tournés vers Steve Guerdat, qui a trouvé une solution pour garder sa championne. « Je suis évidemment ravi et très reconnaissant envers le Haras Albführen, qui me confie déjà des chevaux depuis plusieurs années, notamment Albführen’s Paille, avec laquelle j’ai gagné la finale de la Coupe du monde 2015 et des Grands Prix, et le prometteur 7 ans Albführen’s Maddox. Mais là, il s’agit de ma jument de tête et de cœur, et je n’arrivais pas à imaginer la suite sans elle. Bianca fait partie de la famille et le Haras Albführen l’a bien compris ».

Le champion olympique et double vainqueur de la Coupe du monde Steve Guerdat, no 2 mondial, montera donc sa « merveille » au CHI 5* de Genève (6 au 9 décembre) sous son nouveau nom d’Albführen’s Bianca. Et ce couple-là devrait participer aux plus grandes échéances à venir. Albführen’s Bianca aura 14 ans, l’âge idéal, surtout lorsque l’on est ménagée comme elle l’est, lors des JO de Tokyo.

« Cette collaboration m’apporte un immense soutien sur le plan sportif et elle se prolongera aussi au-delà, pour l’élevage, puisque le Haras d’Albführen gèrera ensuite sa carrière de poulinière. C’est une collaboration qui va au-delà du sport», ajoute un Steve Guerdat rassuré et comblé.

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand