CE d’Aix-la-Chapelle : La Suisse s’offre de manière magistrale la médaille de bronze en saut. « One team, one spirit »

podium des Suisses podium des Suisses

Remonter de la 13e à la 3e place. Du jamais vu en championnat d’Europe. Les Suisses y ont cru et n’ont rien laissé passer. La leçon d’une équipe soudée!

 

Quelle remontée incroyable. 13e après la chasse, 6e après la première manche par équipe, l’équipe suisse de saut a encore offert des parcours majestueux pour monter sur la 3e marche du podium.

Le parcours de cette finale par équipe était impressionnant : gros, technique, incluant le fameux double de bidets en fin de parcours et un triple aux dimensions colossales. On pensait, après la reconnaissance, que les médailles ne se joueraient qu’entre les « grandes » nations de l’hippisme, la Hollande, l’Allemagne et la France, toutes trois sur le podium provisoire jeudi soir. Pourtant, la Suisse a poursuivi son petit bonhomme de chemin et a été portée par quatre cavaliers d’exception.

Romain Duguet a encore une fois joué son rôle d’ouvreur à merveille en faisant le premier sans-faute de l’épreuve (il partait en n°18 tout de même). Avec sa phénoménale Quorida de Treho, il a prouvé qu’il était un pilier de l’équipe de Suisse alors qu’il montait sur la piste de la Soers son premier championnat. Quelle classe ! Et dimanche, en individuel, il pourrait encore nous réserver une belle surprise. Avec 3,66pts, il est au 4e rang provisoire !

Martin Fuchs a monté son parcours à la perfection, mais Clooney s’est fait piéger sur une difficile ligne oxer-vertical à la fin de parcours et sortait de piste avec 8pts. Janika Sprunger et sa Bonne Chance ont fait leur job avec la manière en ne fautant que sur la sortie du triple. Toutes les grosses difficultés ont été managées avec classe !

En entrant en piste, Paul Estermann n’avait pas le droit à l’erreur. Avec deux fautes, il aurait fait perdre toute chance olympique aux Suisses, mais il a sorti un sans-faute des grands jours avec une Eclipse éblouissante… grandiose ! « J’avais de la pression, mais j’étais concentré sur ce que j’avais à faire », analysait le Lucernois en toute simplicité.

La qualification olympique assurée, les Suisses ont simplement regardé les barres tomber pour les équipes qui la précédaient au classement. D’abord la Grande-Bretagne, qui reculait suite aux deux fautes de Michael Whitaker. L’or et l’argent étant assurés aux Hollandais et aux Allemands, les Français étaient assurés du bronze si Kevin Staut faisait une faute. Malheureusement, sur le n°2 et le n°4 déjà, tous leurs espoirs étaient perdus et ils offraient la médaille de bronze aux Suisses.

Andy Kistler lui-même n’en revenait pas : « Dès que la qualification a été assurée, je me suis dit que le job était fait. C’est Martin qui m’a dit qu’on pouvait encore espérer le bronze. »

Même si la Suisse semblait orpheline sans son leader Steve Guerdat, elle a réagit de la plus belle des manières. « On s’est battu jusqu’au bout. On a tout donné. Et dans un championnat, rien n’est joué dès la première manche », a dit Romain Duguet, qui courait son premier championnat et décrochait en même temps sa première médaille. Si Janika Sprunger et Martin Fuchs avaient déjà gagné des médailles avec la relève, il n’en était pas de même pour Romain. Quant à Paul Estermann, de tous les grands rendez-vous depuis 2012, a aussi obtenu une médaille qui lui sied bien, ainsi qu’à son Eclipse.

Martin Fuchs ne manquait pas, ce soir, de remercier son ami Steve Guerdat : « Il est venu nous coacher et nous a aidé le plus qu’il pouvait. On lui dit un grand merci. On voulait décrocher cette qualification olympique pour qu’il puisse défendre son titre l’an prochain. »

Dimanche, pas moins de trois Suisses sont qualifiés pour la finale individuelle, où les 25 meilleurs repartent. Romain Duguet est 4e (3,66), Paul Estermann 12e (5,71) et Janika Sprunger 19e (9,54).

Parmi les équipes qui jouaient une qualification olympique, la Grande-Bretage et l'Espagne décrochent leur ticket pour accompagner la Suisse à Rio. L'Irlande et le Danemark, par contre, n'y seront pas par équipe.

Oriane Grandjean

Romain Duguet et Quorida de Treho Romain Duguet et Quorida de Treho

Janika Sprunger et Bonne Chance Janika Sprunger et Bonne Chance

Martin Fuchs et Clooney Martin Fuchs et Clooney

Paul Estermann et Castlefield Eclipse Paul Estermann et Castlefield Eclipse


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier