CE d’Aix-la-Chapelle : remontée spectaculaire des Suisses en saut, 6es. Les meneurs sont 9es. Bon départ des voltigeurs Suisses

Paul Estermann et Eclipse auteur d'un sans-faute éblouissant Paul Estermann et Eclipse auteur d'un sans-faute éblouissant

Ce jeudi 20 août, les Helvètes ont eu la plus belle des réactions après une chasse en dessous des attentes. 13e à l’issue de la première journée de compétition, la Suisse est remontée à une magnifique 6e place grâce à trois parcours sans-faute.

Pour cette première manche de l’épreuve par équipe, deux groupes distincts avaient été faits suite aux résultats de la Chasse. La Suisse s’élançait donc dans le premier groupe, regroupant les équipes classées du 11e au 22e rang.

Coachés par un Steve Guerdat très impliqué au paddock (il donnait des conseils et mettait les barres avant de repartir pour le CSI3* de Verbier), les Suisses ont réagi de la meilleure des manières. Romain Duguet, ouvreur pour l’équipe, a signé un sans-faute motivant pour ses coéquipiers avec une Quorida de Treho des grands jours. « Avant d’entrer en piste, Steve m’a conseillé de monter cela comme une finale, et c’est ce que j’ai fait. Je voulais tout donner, ne pas sortir de piste en n’ayant pas donné le meilleur de moi. Et Quorida est sensationnelle lorsque je la monte avec de la pression », expliquait Romain Duguet.

Martin Fuchs a déroulé un parcours coulant, montant avec toute la précision et le talent qu’on lui connaît. Pourtant, sur le vertical n°12, que Marcus Ehning avait prédit comme délicat (à cause de sa couleur grise qui se saute mal), Clooney a commis une grosse faute. Une faute que Martin Fuchs avait de la peine à expliquer à l’issue de son parcours.

Troisième membre de l’équipe, Janika Sprunger a pu compter sur une Bonne Chance fabuleuse et offrait un sans-faute rassurant à l’équipe. La jeune femme allait être imitée par Paul Estermann (photo en haut), encore une fois dans le rôle du sauveur de la nation avec Eclipse.

Avec un score vierge (ils gardaient leurs 14,23 pts de la Chasse), les Suisses n’ont ensuite eu qu’à attendre les fautes des 10 meilleurs équipes qui s’élançaient en fin d’après-midi. La finale de vendredi étant réservée aux 10 meilleures équipes, la pression s’est tout à coup retrouvée sur les épaules des nations qui n’avaient pas le droit à l’erreur suite à la performance des Suisses. Et les fautes ont été nombreuses.

Au final, seules la Hollande et la France ont réussi un triple sans-faute comme la Suisse. Les Français sont donc en tête, devant les Hollandais. Le podium provisoire est complété par les Allemands.

Les malheureux de la journée sont les Belges. Eux aussi en quête d’une qualification olympique, ils ont terminé à une difficile 11e place, malgré le superbe sans-faute de Grégory Wathelet et Conrad de Hus (4e au classement provisoire individuel). Les Italiens, très en vue hier, ont perdu tous leurs espoirs et se retrouvent au 12e rang au profit du Danemark, qui a aussi à la surprise générale, intégré le Top 10.

Classement par équipe

En individuel, peu de changements en tête puisque les leaders ont presque tous signé un sans-faute. Seul Bertram Allen recule de la 5e à la 20e place. Romain Duguet est le meilleur Suisse et se place au 14e rang avec moins d’une faute de plus que la leader, Pénélope Leprévost.

21e place pour Janika Sprunger, 26e pour Paul Estermann et 40e pour Martin Fuchs.

Classement individuel

Demain, à partir de 17h (à suivre sur rtssport.ch puis dès 17h45 ou 18h00 sur RTS2), la Suisse sera au départ de la finale par équipe. Elle devra être dans les trois premiers des cinq qui doivent obtenir leur qualification pour les JO : la Grande-Bretagne, L’Espagne, le Danemark et l’Irlande.

La Suisse pourrait même, si elle se montre aussi décidée et impériale qu’aujourd’hui, viser une médaille, même si le podium ne semble se jouer qu’entre la France, la Hollande et l’Allemagne, mais dans un championnat, tout est possible !

Attelage : la difficile épreuve de dressage est passée

Après les reprises de dressage de Werner Ulrich et de Cyril Maret hier, Jérôme Voutaz a présenté ses quatre FM aujourd’hui en dressage. Au final, il obtient une note de 60,29, ce qui le positionne au 25e rang. Ulrich est 15e et Maret 34e, ce qui place l’équipe au 9e rang. Place demain à l’épreuve de maniabilité et au marathon samedi.

Voltige : les Suisses bien placés

Par équipe, après les imposés, le groupe de Lütisburg est à la 2e place derrière l’Allemagne et devant l’Autriche. Chez les femmes, Simone Jäiser, est aussi 2e derrière l’Allemande Corinna Knauf. Moins de réussite chez les hommes puisque le meilleur Suisse, Lukas Heppler est 10e et Adrin Müller 12e. La tête est occupée par les Allemands également, les frères Brüsewitz. La suite demain avec les reprises en musique. 

Oriane Grandjean

Romain Duguet et Quorida de Treho ont offert le premier sans-faute à l'équipe de Suisse. Romain Duguet et Quorida de Treho ont offert le premier sans-faute à l'équipe de Suisse.

Romain Duguet et Quorida de Treho Romain Duguet et Quorida de Treho

Paul Estermann et Eclipse félicités par Andy Kistler et Arturo Fasana après leur brillante performance Paul Estermann et Eclipse félicité par Andy Kistler et Arturo Fasana après leur brillante performance


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier