CHIO d’Aix-la-Chapelle : Farrington en no 1 dans la grosse et Copain du Perchet CH en ambassadeur de l’élevage jurassien dans la chasse!

L’Américain a fait parler sa classe, le demi-sang CH aussi !

Kent Farrington,Aix-la-Chapelle,Copain du Perchet CH Zoom sur « Kent Farrington,Aix-la-Chapelle,Copain du Perchet CH » (touche ESC pour fermer)
Kent Farrington is a Number one!

Journée de transition ce vendredi à Aix. Les chevaux qui avaient disputé la Coupe des Nations étaient au repos, mais certains cavaliers devaient encore tenter de se qualifier pour le Grand Prix Rolex de dimanche dans ce Prix de Rhénanie-Westphalie. Pas les quatre Suisses de la Coupe, fort heureusement, leurs performances ayant suffi à les qualifier. De justesse en ce qui concerne Martin Fuchs, 18e et dernier qualifié avec ses 4 + 8 pts ! Chaud !
L’Américain Kent Farrington n’est pas no 1 mondial pour rien et il a gagné cette grosse épreuve en deux manches avec Uceko, déjà victorieux récemment à Calgary (comme Gazelle et d’autres…), devant Christian Ahlmann sur un Taloubet hélas éliminé mercredi sur le double de bidets du GP d’Europe et donc non qualifié pour dimanche. Une petite faute, sur ses dix-sept efforts assez consistants placés par Frank Rothenberger, pour le Jurassien Edwin Smits, en selle sur Rouge Pierreville, mais son temps n’aurait de toute façon juste pas suffi pour aller au second tour… Dur, dur, Aix ! 
Trois Suisses dans les 8
Rouge Pierreville est devenu le no 1 de l’écurie depuis le vente de son Copain du Perchet CH et l’indigène a justement brillé ce vendredi dans la chasse avec Cian O’Connor. On avait déjà souvent assisté ici à des victoires jurassiennes (grâce à Steve Guerdat, à son père Philippe ou à Dehlia Oeuvray-Smits), mais jamais au succès d’un cheval jurassien. Et peu importe s’il était en l’occurrence monté par un Irlandais ! On imagine la joie et fierté de la famille de Pierre Saunier, son naisseur.
Dans cette jolie chasse, avec plusieurs naturels, Copain du Perchet CH a laissé parler sa classe et sa belle foulée (à fond de cale !) pour gagner avec brio. Trois cavaliers suisses dans le Top 8, Martin Fuchs, 5e avec Cristo, Nadja Peter Steiner, 6e avec Céleste, et Werner Muff, 8e avec Cosby (les deux derniers ont eu moins de réussit dans la grosse, abandonnant avec Céleste et Pollendr). Steve Guerdat a signé un sans-faute tout tranquille avec Bianca, qu’il voulait encore habituer à cette immense piste et à ses particularités avant le GP Rolex de dimanche. « La chasse m’a permis de lui montrer plein de choses et c’est tout bénéfice pour dimanche. Il y avait même encore des tracteurs et beaucoup d’agitation quand je suis entré comme no 1. Ludger Beerbaum a également préparé Chiara pour le Grand Prix. »Interview du Jurssin sur tous ses cracks actuels dans le prochain Cavalier Romand.
Alban Poudret

ET AUSSI…
En attelage à 4, l’Allemand Christoph Sandmann a gagné l’épreuve aux points. Boyd Exell 6e seulement. Du côté suisse, Martin Wagner bon 11e, Jérôme Voutaz 23e, mais les choses sérieuses commenceront avec le marathon, demain à 13h45 (les deux Suisses au début).
En complet, triplé allemand  en dressage, avec Sandra Auffarth 1ère sur Opgun Louvo, Ingrid Klimke (pas loin du podium dans la chasse, sans une faute sur le dernier !) 2e avec Hale Bob OLD, et Michael Jung 3e sur Sam. Sir Mark Todd 5e. Pas de Suisse ! Après le saut, le cross, samedi matin, dès 9h30.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier