CSI 5* de Doha: Luciana Diniz remporte le GP et le Global avec la bien nommée Fit for Fun

La Portugaise était assurée de gagner le circuit avant son barrage, mais elle y a ajouté la manière

Luciana Diniz,Fit for Fun,Global Champions Tour,Doha Luciana Diniz et Fit for Fun

Elle a une équitation magnifique, toute de finesse et de légèreté, la plus adorable des juments avec Fit for Fun (par For Pleasure), de nombreuses victoires en GP (Bâle et Doha avec Fit for Fun, Madrid et Vienne avec Winningmood), va bientôt disputer sa première finale du Top 10 à Genève, mais dans des championnats ou des finales, elle n’avait pas toujours su garder les nerfs jusqu’au bout (souvenez-vous de la finale de la Coupe du monde de Genève 2010). Ce samedi à Doha, si! Et la Portugaise (45 ans depuis un mois) a gagné à la fois le Grand Prix et le circuit du Longines Global Champions Tour, le 10e du nom.

En entrant en piste au barrage, Luciana Diniz savait qu’elle avait gagné le circuit, Rolf Göran Bengtsson et le véloce Casall Ask ayant étonnamment bouclé leur tour moins vite que Meredith Michaels Beerbaum et son impressionnant gris Fibonacci. Or le Suédois devait impérativement s’imposer pour gagner le circuit. Il finit du reste 3e de l’épreuve et 3e du circuit, 2 pts derrière Scott Brash piégé une fois dans chaque manche avec Hello Sanctos, au second tour pour avoir visé un excellent chrono.

Luciana Diniz a pourtant voulu couronner cela par une victoire et elle y est parvenue, grignotant une demi-seconde, en coupant mieux sur l’oxer situé après le double. Sa joie était donc à la taille du doublé réussi. Le 4e barragiste, le Cheikh du Qatar Al Thani a pris le 4e rang, avec deux fautes. Il est 6e du circuit, derrière Simon Delestre, 4e (mais 24e ici) et Christian Ahlmann (absent).

Aucun Suisse au classement

Suivent René Tebbel, 5e avec 1 pt après deux manches, et Bertram Allen, 6e avec 4 pts de Molly Malone V. L’épreuve s’est déroulée devant des tribunes très clairsemées, avec de la musique en bruit de fond et très peu d’ambiance, mais elle consacre de belles gagnantes. 

Il y avait cinq Suisses au départ, mais aucun en seconde manche (18 qualifiés). Une barre pour Jane Richard Philips (Pablo de Virton), Martin Fuchs (Clooney) et Steve Guerdat (Concetto Son), trois fautes pour Pius Schwizer (PSG Future) et Christina Liebherr (LB Eagle Eyes). 

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands R et poneys – saut
Tavannes/BE

Championnats de Suisse juniors – complet
Berne/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier