CSI-W de Bordeaux : Marcus Ehning gagne l’étape Coupe du monde, Schwizer 3e

Marcus Ehning et Cornado Marcus Ehning et Cornado

Marcus Ehning a remporté l'épreuve Coupe du monde de Bordeaux Marcus Ehning a remporté l'épreuve Coupe du monde de Bordeaux

Il fallait aller vite, ce samedi 8 février à Bordeaux, pour s’imposer dans la 9e étape Coupe du monde Longines. Lorsque Roger-Yves Bost, qui partait en 10e position du barrage sur les treize avec sa complice de Herning Myrtille Paulois, parvenait à souffler la tête de l’épreuve à Pius Schwizer, on pensait l’affaire faite. C’était sans compter sur Marcus Ehning. Le génial Allemand, qui arrive de mieux en mieux à manier son impressionnant Cornado NRW, battait le Français de 21 centièmes. En conférence de presse, Marcus Ehning précisait : « Cornado va de plus en plus vite dans ses tournants, et c’est mon type de cheval. Je ne suis normalement pas rapide dans les lignes droites, mais rapide dans les virages. » Si Ehning et Schwizer étaient déjà assurés de se rendre à la finale Coupe du monde de Lyon fin avril, Roger-Yves Bost avait besoin de points. Avec cette 2e place, comme à Leipzig, « Bosty » y accompagnera bien ses deux compatriotes Staut et Delaveau. Patrice Delaveau qui signait le meilleur temps de ce barrage avec Carinjo HDC, mais prenait le 8e rang à cause d’une faute.

Pius Schwizer a proposé deux magnifiques parcours avec le jeune Toulago, vainqueur il y a deux semaines de l’étape de Zurich. Quelle série et quelle performance !

Sept paires signaient un double sans-faute. Parmi eux, Billy Twomey 4e, Michael Withaker 5e et Joe Clee, 2e à Zurich et 6e ici. Une bonne opération pour ces trois cavaliers, qui avaient besoin de points Coupe du monde. Cameron Hanley était 7e avec Antello Z.

Grosse frayeur pour Steve Guerdat qui s’élançait avec Nasa. Après avoir fauté sur l’entrée d’un double, la jument est tombée sur les genoux dans l’oxer qui était à une foulée. Espérons qu’elle n’aura pas été blessée.

Le troisième Suisse, Paul Estermann, devait absolument marquer des points pour accompagner Schwizer et Guerdat, déjà assurés de finale. Comme souvent, il ne commettait qu’une petite faute avec Castlefield Eclipse sur le vertical n°4.

Vendredi, dans la grosse épreuve, 17 paires s’étaient qualifiées pour le barrage. Pénélope Leprévost a mis tout le monde d’accord avec sa brillante Nice Stephanie. Steve Guerdat était aussi de la partie au barrage et a commis une faute avec Clair II. Le Jurassien a pris la 3e place dans une 145 cm avec Sidney VIII. 

O.K.


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand