CSI-W de Lyon: Daniel Deusser roi d’Equita avec… Equita, Romain Duguet brillant 2e, Letizia Malfanti 3e du GP-25

Avec Equita vt Zorgvliet, l’Allemand a été le seul à tenter l’option, mais Romain Duguet a deux doigts du doublé Helsinki-Lyon! Et en tête du circuit européen.

Victoire à Helsinki, 2e place à Lyon sept jours plus tard, toujours avec sa phénoménale Quorida de Treho: Romain Duguet a pris les commandes de la ligue européenne de la Coupe du monde FEI Longines, devant Pieter Devos, Meredith Michaels Beerbaum et Steve Guerdat, tous trois absents ce week-end dans la capitale des Gaules (le Jurassien est 3e du GP de Gorla Minore avec Ulysse des Forêts, victoire de Bryan Balsiger avec Nohjy), et Lorenzo de Luca, bon 3e du barrage ce dimanche avec Ensor de Litranges.
C’est le coéquipier de l’Italien au sein de l’Ecurie belge Stephex Daniel Deusser qui a triomphé ce dimanche à Lyon dans le GP: Equita vt Zorgvliet (12 ans) est la reine… d’Equita-Lyon! Et Deusser un peu le roi ici à Eurexpo, lui qui avait gagné ici la finale de la Coupe du monde 2014 avec Cornet d’Amour. Deusser a été le seul des huit barragistes à risquer l’option sur le vertical no 3 et cela lui a bien fait gagner deux secondes.
Option pour Deusser, poisse pour Staut
A l’arrivée, 75 centièmes d’avance sur Romain Duguet et Quorida de Treho, plus rapides sur la dernière ligne, comme à Helsinki, mais qui n’avaient pas choisi l’option. « C’est en entrant en piste, que je me suis décidé à prendre l’alternative et c’était ma seule chance de gagner », a avoué l’Allemand, toujours si fin à cheval. 
Derrière le trio de tête, on trouvait l’Irlandais Denis Lynch, 4e et 2e la veille au soir avec le puissant All Star, l’Aquitain Olivier Robert, épatant 5e avec son Anglo-Arabe Quenelle du Py et meilleur Français (du coup, Philippe Guerdat l’a sélectionné pour Stuttgart), Kevin Staut, le plus rapide de tous au barrage (comme la veille au soir!), 6e avec Rêveur de Hurtebise, l’Irlandais Shane Breen et Simon Delestre, qui a chuté en étant trop gourmand sur le double.
Deux barres, sur les deux premiers (que de fautes sur le no 1!) pour Paul Estermann, 26e avec Lord Pepsi (11e vendredi et l Lucernois était 10e ce matin avec Eclipse), 20 pts pour Jane Richard-Philips, 35e avec Dieudonné de Guldenboom avec lequel elle a commis des fautes et pas pu tourner sur le dernier. Marie Etter-Pellegrin n’a pas pu monter le GP, mais a fait de bons tours avec sa jeune Ulane Belmanière et Admirable.
Des surprises, des bonnes…
Vendredi soir, la grosse épreuve avait été gagnée par l’Allemand Tobias Meyer (28 ans) sur Cathleen, 4e encore samedi soir dans les Equita Masters remportés par Grégory Wathelet, impressionnant d’audace avec Eldorado. Spectaculaire 4e place vendredi soir pour le « frontalier » Nicolas Deseuzes et Quilane de Lézeaux.
Le Grand Prix des « moins de 25 ans » a été gagné par la Française Lisa Kircher, devant Mégane Moissonnier et la Genevoise Letizia Malfanti, 3e et 5e la veille avec Siam de la Batia. Chapeau! Sans sa faute au barrage, Letizia aurait même gagné! 8 pts pour Emilie Paillot et Caja, 13es auparavant.
Dans le GP du CSI2*, samedi, Olivier Guillon a gagné avec Serise du BBidou et Pierre Kolly était 8e avec Corvall (1 pt de temps). Ces deux-là étaient déjà 1er et 8e l’avant-veille! Aurélie Rytz 8e, 11e et 13e avec Idalville d’Esprit, Simon Broillet 12e et 13e avec Ulandus Mail.
Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier