CSI-W de Vérone: le cadet Bertram Allen bat les Grands! Trois Suisses au barrage

Le jeune Irlandais a fait une véritable démonstration. Martin Fuchs 6e, Pius Schwizer 8e, Steve Guerdat 10e et en tête du circuit

Bertram Allen et Molly Malone à Vérone Bertram Allen et Molly Malone à Vérone

On espérait, sans trop y croire, que Malin Baryard Johnsson puisse remporter ce Grand Prix Coupe du monde de Vérone avec son merveilleux étalon Tornesch, qui n'a qu'un oeil mais un bon pied et une si belle complicité avec sa cavalière. Elle prendra le 4e rang, juste devant le meilleur Transalpin, Piergiorgio Bucci, 5e avec le séduisant Casallo Z. 

On pensait, en revanche, que Marcus Ehning s'assurait la victoire en descendant au-dessous des 36 secondes avec son superbe Cornado NRW. Or l'Allemand se contentera du 3e rang. Que ne faut-il pas faire pour gagner un Grand Prix 5 étoiles avec de l'enjeu aujourd'hui! De la folie! Le Néerlandais Maïkel van der Vleuten prit tous les risques avec Verdi VDL Groep, mais cela ne suffit pas non plus: 2e!

The winner is Bertram Allen! Le jeune Irlandais, le cadet de l'épreuve avec ses 19 ans, a fait une véritable démonstration avec sa fille de Kannan Molly Malone V (10 ans), gagnante de la chasse des Mondiaux en Normandie et 7e du classement général à Caen. Quelle audace, quel sens du rythme et de la trajectoire, un grand numéro!

Trois Suisses au barrage

Si Jane Richard Philips (une faute dans le triple) et Janika Sprunger (deux barres avec Aris CMS), du final la veille, n'avaient pas réussi à se qualifier pour le barrage, il y avait tout de même trois Suisses au barrage. Comme à Helsinki, mais l'issue ne fut pas la même. 

Martin Fuchs s'en voulait de ne pas avoir coupé devant un groupe d'obstacles pour aborder l'avant-dernier. C'est là qu'il perdit les 1 à 2 secondes qui lui manquaient sur van der Vleuten et Ehning. Bertram Allen, lui, était intouchable. "J'ai hésité à prendre cette option, je m'en veux de ne pas l'avoir fait!". Son double sans-faute lui valait tout de même le 6e rang et cela le rapproche de la finale de Las Vegas. Le Zurichois, 4e au général, a déjà trois sabots en finale!

Pius Schwizer, 8e avec Armani the Gun CH (une faute), l'ex-cheval de tête de la Finlandaise Maju Mallat, se rapproche aussi de la finale. Il n'est, en revanche, pas sûr qu'il puisse garder Sixtine de Vains, 3e à Helsinki, si on en croit les bruits des écuries. Steve Guerdat, 10e avec Albführen's Paille de la Roque, était évidemment déçu de son barrage (deux barres), mais cela n'efface pas leur superbe premier tour. Et le Jurassien est toujours largement en tête du circuit européen de la Coupe du monde FEI Longines, avec 42 pts. Il est le seul à être déjà sûr de pouvoir aller à Vegas! Prochaine étape dans moins de deux semaines à Stuttgart. Et d'ici là, il y a la finale du Global Tour à Doha. Quelle cadence!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier