CSI5* de Paris: à Grégory Wathelet... l'Eldorado!

Le Belge a encore fait preuve d'audace avec Eldorado vh Vijverhof. On le retrouvera dès jeudi à Genève, tout comme Bertram Allen, 2e, et Daniel Deusser, 3e.

Grégory Wathelet,Eldorado,Masters Paris Grégory Wathelet a triomphé à Paris

La France est son nouvel... Eldorado: un mois après les Equita Masters à Lyon, le Grand Prix Longines aux Masters de Paris pour Grégory Wathelet. Montant l'étalon BWP de 12 ans Eldorado vh Vijverhof (par Thunder vd Zuuthoeve), le fin cavalier belge a fait preuve d'une sacrée audace au barrage pour battre le jeune Irlandais Bertram Allen, 2e avec l'agile BWP gris Hector (par Cabrio vd Heffinck) qui a perdu ses 22 centièmes en boquant quelques fois, et Daniel Deusser, 3e à près de deux secondes avec la véloce BWP (décidément!) Equita vt Zorgvliet.

Deusser avait gagné à Los Angeles (et le dimanche à Lyon) avec Equita et il jouait donc gros. Il a trop voulu soigner le dernier vertical, mais il avait sans doute déjà perdu un peu de terrain avant. John Whitaker était 4e avec Ornellaia, Max Kühner 5e avec Cornet Kalus (sa faute lui fait perdre un rang seulement), Niels Bruynseels 6e avec Cas de Liberté. Comme à Lyon, Simon Delestre s'est fait piéger au barrage en étant trop gourmand avec Chesall, qui a redit niet.

Une faute à l'initial pour plusieurs favoris comme McLain Ward, 11e avec HH Azur, Eric Lamaze, 15e avec Fine Lady, Christian Ahlmann, 16e avec Epleaser vt Heike, ou Steve Guerdat, 17e avec Bianca (faute sur le 13a, l'entrée d'un double de droits). Une barre aussi pour Jane Richard Philipps et l'excellent Dieudonné de Guldenboom, trois fautes, un refus sur le 13 a et l'abandon pour Pius Schwizer et PSG Future. Des déconvenues il y en a eu beaucoup: 12 pts pour Kevin Staut ou Rolf-G. Bengtsson, 16 pts pour Kebir Ouaddar ou Denis Lynch, abandon pour Jeroen Dubbeldam et Zenith (le pied du cavalier a tapé un chandelier, sans trop de mal), Ludger Beerbaum et Chaman, Pénélope Leprévost et Ratina, Kent Farrington et Creedance (étrivière cassée), Scott Brash et Hello Guv'nor.

Qu'importe, ce n'est qu'une péripétie et tous retrouveront leur première monture et leurs esprits d'ici à jeudi, début du 56e CHI de Genève, avec d'entrée de jeu un Grand Prix Credit Suisse hyper doté et crucial, jeudi dès 18h30, puis la finale du Top 10 pour les dix meilleurs vendredi à 20h00 (et attention, Steve Guerdat partira en no 1, soyez à l'heure!), six épreuves rankings et surtout le Grand Prix Rolex dimanche. Vive le sport, le grand sport!

A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats d'Europe – complet
Avenches/VD

Championnats vaudois – saut
Yverdon-les-Bains/VD

Championnats jurassiens – saut
Tavannes/BE

Championnats valaisans – saut
Illarsaz/VS

Championnats fribourgeois – saut
Planfayon/FR

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier