CSIO d'Aix-la-Chapelle: Eric Lamaze et sa Fine Lady rééditent leur victoire dans le GP d'Europe. L'équipe suisse pour la Coupe des Nations.

Le Canadien a fait un vrai numéro au barrage. Et il n'a pas été le seul! Ce jeudi soir, place à la Coupe des Nations (dès 19h30)

Eric Lamaze et Fine Lady Zoom sur « Eric Lamaze et Fine Lady » (touche ESC pour fermer)
Eric Lamaze et Fine Lady

L'an passé, Eric Lamaze avait remporté les deux grosses épreuves qu'il avait disputée à Aix avec sa Fine Lady: le GP d'Europe le mercredi et l'épreuve en deux manches du samedi. Il avait alors fait l'impasse sur le GP en vue des JO de Rio et ça vait peut-être payé (bronze). Cette fois-ci, le champion olympique 2008 a triomphé à nouveau dans le GP d'Europe. Et il devrait être un client très dangereux dimanche, car nul doute qu'il disputera cette fois le GP Rolex avec sa merveille.

Le Kaiser Ludger Beerbaum était 2e à... 8 centièmes avec Chiara, les Irlandais Bertram Allen (Molly Malone V) et Cian O’Connor (Good Luck) à 8 et 9 centièmes. Serré, tout ça ! Lire aussi le communiqué plus bas*.
Steve Guerdat manqua ce barrage d’un rien, Bianca, brillante sur les 17 efforts de ce tour, mettant hélas une seconde de trop pour boucler le tout. Il faut dire qu’il y avait eu un déluge – et une interruption de quinze minutes environ  – juste avant eux et que le terrain était un peu détrempé (plusiurs chevaux déferrèrent). Plusieurs furent du reste piégés de la sorte, dont Beezie Madden, qui partait juste après.

Une faute et une très bonne impression d'ensemble pour Werner Muff (Daimler) et Nadja Peter Steiner (Saura de Fondcombe), deux barres pour Edwin Smits et Rouge Pierreville, qui découvrent tout ça. Beaucoup, et même des habitués,  ont été stoppés par le double de bidets, pas eux!

Jeudi soir, dès 19h30, place à la Coupe des Nations, à suivre sur les chaînes allemandes (WDR puis ZDF) ou sur clipmyhorse. Andy Kistler alignera deux paires très confirmées, Steve Guerdat et Hannah, victorieux ensemble des GP de Belgique et de Suède, Martin Fuchs et Clooney, qui ont gagné deux belles épreuvs récemment. Il lance par ailleurs Werner Muff avec son jeune et prometteur Daimler et Nadja Peter Steiner avec sa bonne Saura. Edwin Smits est remplaçant, comme prévu. « J’espère huit bons tours et après on fera les comptes », précise Andy Kistler, qui rêve surtout d'un exploit de l'un de ses deux champions dimanche dans le Grand Prix Rolex. Il n'est pas le seul!

Alban Poudret
 

La première grosse épreuve du CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 a livré son verdict et, comme l’an dernier, ce « Turkish Airlines-Prix d’Europe», première qualificative pour le « Rolex Grand Prix » de dimanche, est revenu à Eric Lamaze et « Fine Lady ». Au barrage, le couple canadien a laissé sur place l’Allemand Ludger Beerbaum en selle sur « Chiara » et l’Irlandais Bertram Allen avec « Molly Malone ».

Pour sa première apparition sur le sol aixois, l’actuel prétendant au Grand Chelem, le Brésilien Pedro Veniss, a pu également se qualifier pour le barrage avec son crack « Quabri de l’Isle ». Malheureusement, à ce stade, le couple commettait deux fautes qui le reléguaient à la 18ème place. Un classement qui lui permet toutefois de garder de bonnes chances d’être sur la liste de départ du « Rolex Grand Prix » où se retrouveront les 40 meilleurs cavaliers à l’issue des trois épreuves qualificatives. Mais rien n’est encore décidé et on ne saura qu’à l’issue de la troisième et dernière qualification, vendredi après-midi, quels seront les couples qui pourront prendre le départ de ce Majeur final.

La prochaine épreuve qualificative pour ce « Rolex Grand Prix, Grand Prix d’Aix-la-Chapelle », doté d’un million d’euros, sera la « Mercedes-Benz Coupe des Nations », en nocturne jeudi soir à partir de 19h30, épreuve qui attribuera automatiquement aux 18 meilleurs cavaliers un ticket pour le Grand Prix. Le « Prix de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie », vendredi à partir de 12h45, constituera la dernière chance de décrocher une place pour le Majeur final.

Le gagnant du Grand Chelem 2015, Scott Brash avait d’ores et déjà assuré sa qualification avant même cette première épreuve. Vainqueur du Majeur des Spruce Meadows ‹Masters› 2016, l’Ecossais conserve une chance de décrocher le bonus pour deux victoires lors d’un même cycle de Grand Chelem et il était, avec sa jument « Ursula XII », déjà pré-qualifié pour le « Rolex Grand Prix ».

Comm.

 

Revivez le parcours d'Eric Lamaze et Fine Lady


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier