Patricio PASQUEL (MEX) & BABEL -  Dublin Horse Show - Patricio Pasquel et Babel, grands artisans du triomphe mexicain à Dublin. Photo FEI/JON STROUD MEDIA

CSIO de Dublin : le Mexique crée une joyeuse sensation, la Suisse, dernière, une certaine déception

Les Mexicains remportent l’Aga Khan Trophy avec punch et grinta. Les Suisses, 8es, mais 3es du circuit, pourront disputer la finale de Barcelone, les Allemands et les Italiens pas. Les Espagnols relégués.

Après chacun de leurs sans-faute, et ce dès la première manche, ils bondissaient de joie, brandissaient leur cravache et faisaient déjà un pré- tour d’honneur. Comme si chaque sans-faute était pour eux déjà une victoire. Et, au bout du compte, ils en ont sorti quatre (sur huit parcours) et gagné cette Coupe des Nations de Dublin avec panache et enthousiasme : viva Mexico ! 
Double sans-faute pour Patricio Pasquel (46 ans) sur l’exceptionnel Babel, un seul, mais décisif, pour Enrique Gonzalez (54 ans), un pour le jeune Eugenio Garza Perez (22 ans), qui avait raté son premier passage, et deux beaux tous à 4 pts pour Federico Fernandez (50 ans), le miraculé qui avait survécu à un incendie d’avion : chapeau !
Irlandais, Italiens et Français, à égalité avec eux avant l’ultime tour, auraient encore pu les contraindre au barrage, mais Cameron Hanley et Lorenzo de Luca, parfaits au premier tour, firent une barre. Quant à Mathieu Billot, il se planta dans le triple (15 pts), mais les Tricolores partageaient tout de même la 2e place avec ces deux autres équipes, Alexandra Francart (double sans-faute), Alexis Deroubaix (un sans-faute) et Kevin Staut (une barre) étant meilleurs au second tour. Des frayeurs aussi pour l’Irlande, près l’élimination en seconde manche de Mark McAuley sur Utchan de Belhème (0 + él) ! Les montagnes russes…


La Suisse à trois pour finir !
6es après la première manche, où Steve Guerdat avait sorti son huitième sans-faute de la saison en Coupe, le deuxième avec Alamo (0 + 4), et où Arthur da Silva avait fait le job avec Inonstop (4 + 5), les Suisses ont fini 8es et derniers. 
Werner Muff (12 + NP) ne revint pas en seconde manche avec Jazoe, « qui n’était pas assez fit pour resauter ». Une spécialité suisse ces temps-ci, après la Coupe à 3 d’Aix ! La poisse, en tout cas. Et Paul Estermann fit des tours décevants avec Curtis Sitte (16 + 9), chaud, désuni et apeuré par la rivière (qu’il faillit refuser et traversa littéralement). Pas de quoi pavoiser !
Et dire que la Suisse avait une chance de gagner le circuit en étant 1er ou 2e ici ! On peut regretter certaines absences, comme celle de Lord Pepsi, prévu pour le Grand Prix, ou de Martin Fuchs, qui préfère le sable de Valkenswaard pour Clooney (4 pts aujourd’hui). Au final, la Suisse est tout de même 3e de la Division I, derrière la Belgique, 1ère, et l’Irlande, 2e. Suivent la France, 4e, la Hollande, 5e, la Grande-Bretagne, 6e, et la Suède, 7e. C’est très serré et les Allemands, 8es (la victoire à Aix-la-Chapelle ne compte pas, le sponsor étant différent !) comme les Italiens, 9es (idem pour leur victoire de Rome!), ne pourront pas disputer la finale de Barcelone. L’Espagne, 10e, y sera comme pays hôte, mais l’équipe est reléguée en Division II.
Enfin, la 5e Suissesse, Barbara Schnieper était 8e d’une grosse la veille avec Cicero F, ce qui devrait la qualifier pour le Grand Prix de dimanche, 6e et 8e de chasses avec Dickens II. Quant à Steve Guerdat, il était 3e d’une 150-160 cm rankings avec Hannah, qu’il prépare peut-être pour le Grand Prix.
Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand