Suède 1ère Coupe des Nations Rome La Suède, 1ère de la Coupe des Nations de Rome

CSIO de Rome : la Suède gagne son duel face à l’Irlande. La Suisse, 9e et dernière, a au moins pu tester…

Malgré un sans-faute de Steve Guerdat avec Venard de Cerisy et un bon tour de Barbara Schnieper, la Suisse a pris la dernière place d’une Coupe des Nations gagnée pour la deuxième fois par les Suédois.

Le bonheur pour les Suédois, qui alignaient une équipe première (Henrik von Eckermann, double sans-faute avec Marylou, Peder Fredricson, sans-faute au second passage, décisif) la fine mais énergique Angelie von Essen et le « Viking » Fredrik Jönsson) et ont pu gagner un duel assez serré face aux Irlandais (MM. McAuley, Moloney, Kenny et O’Connor), les Belges et les Hollandais, 3es ex æquo, finissant à deux ou trois barres d’eux.

Le cauchemar pour les Suisses, 9es et derniers et non-qualifiés pour la seconde manche. Avec 28 pts, ils étaient de fait à égalité avec les Français, mais forcément avec un moins bon chrono, Pius Schwizer ayant essuyé un refus en plus de ses quatre barres. 

About a Dream (à propos d’un rêve, lit.) est le nom de la jument de Pius Schwizer, mais là ce fut plutôt un cauchemar… Refus et faute sur le vertical no1, barre sur le 3 et le 4a, un début catastrophique, puis un léger mieux, mais la KWPN de 10 ans se serait aussi légèrement blessée. Pius Schwizer misera sur Cortney Cox à St-Gall et on attend une réaction, même s’il devrait être le réserviste de l’équipe.

Quand on teste …

Ce fut encore pire pour Martin Fuchs avec The Sinner, malgré un début très propre. De vilaines défenses après le no7, dans le virage vers la sortie et l’impossibilité de poursuivre le parcours : éliminé ! Ce crack, acheté à l’Irlandais Denis Lynch, aurait semble-t-il déjà fait ça par le passé… 

Du coup, le beau sans faute (encore un !) de Steve Guerdat, avec un Venard de Cerisy qui a bouclé son premier tour dans une Coupe des Nations « à la mode », et le bon 4 pts de Barbara Schnieper avec Cicero F ne servirent hélas à rien. La Soleuroise repartit pour tenter de se qualifier pour le GP Rolex, mais n’eut que quelques minutes pour ce faire (8 pts). Tandis que Steve Guerdat préféra ménager Venard, même s’il aurait pu gagner une prime (Henrik von Eckermann et Daniel Deusser se sont partagés les 50'000 Euros à eux deux !) et des points rankings. La classe ! Le No1 mondial n’en manque pas, il est vrai.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier