La présidente du CSIO de St-Gall Nayla Stössel, la membre de l'équipe de Suisse jeunes cav' Aaliyah Laurino, la cavalière élite Janika Sprunger et la chef de l'équipe de Suisse de saut Peter van der Waaij. © Katja Stuppia/CSIO La présidente du CSIO de St-Gall Nayla Stössel, la membre de l'équipe de Suisse jeunes cav' Aaliyah Laurino, la cavalière élite Janika Sprunger et la chef de l'équipe de Suisse de saut Peter van der Waaij. © Katja Stuppia/CSIO

CSIO de St-Gall, première étape européenne de la Ligue des Nations Longines

COMMUNIQUÉ - Un nouveau chapitre s'ouvre cette année dans les 140 ans d'histoire des événements équestres à Saint-Gall. Après avoir fait escale à Abou Dabi, aux Emirats, et à Ocala, aux États-Unis, la nouvelle Ligue des Nations s’arrête au Gründenmoos le vendredi 30 mai. 

Trois semaines plus tard, à Rotterdam, les huit nations qui participeront à la finale de Barcelone début octobre seront connues. La très attendue série mondiale réunissant les dix meilleures équipes du monde, dotée de 700'000 euros, constituera le point culminant sportif du Longines CSIO de Saint-Gall qui aura lieu du 30 mai au 2 juin.

Pour cette compétition par équipes, le patron de l'équipe suisse Peter van der Waaij a sélectionné le champion d'Europe Steve Guerdat (n° 3 mondial), Martin Fuchs (n°5 mondial), le vétéran Pius Schwizer et le champion de Suisse Alain Jufer. Pour pouvoir célébrer une troisième victoire consécutive, un tour de force s'imposera, car la concurrence sera extrêmement rude, les équipes de Belgique, du Brésil, d'Allemagne, de France, de Grande-Bretagne, d'Irlande, des Pays-Bas, de Suède et des États-Unis regorgeant de grands noms.

De grands noms au départ

La Grande-Bretagne est en lice avec le champion olympique Ben Maher (n° 2 mondial) et Harry Charles (n° 13 mondial et n° 1 des -25). Le champion du monde et vainqueur de la Coupe du monde Henrik von Eckermann (n° 1 mondial) emmènera l'équipe suédoise. L’Allemagne sera représentée par son n°1 Richard Vogel (n° 9 mondial), Hans-Dieter Dreher (n° 23 mondial), Jana Wargers (n°32 mondiale) et André Thieme (champion d'Europe 2021).

Le Hollandais Harrie Smolders (n° 14 mondial) revient après sa victoire dans le Grand Prix l'année dernière, qui lui a laissé de merveilleux souvenirs du Gründenmoos. L'Irlande mène la Ligue des Nations après deux étapes et – tout comme la Belgique – se rendra en Suisse orientale exclusivement avec des cavaliers issus du top 100 mondial.

Après sa grave blessure, la Brésilienne Luciana Diniz ne devrait pas tarder à truster les premières places. La France et les États-Unis ont prouvé à maintes reprises qu’ils sont une force avec laquelle il faut compter quand il le faut. Tout cela promet du sport équestre fascinant et passionnant. Le directeur, Thomas Zweifel, est très satisfait: « L'attractivité de la Ligue des Nations nous offre un bassin de participants très attractif. Ce qui est agréable, c’est le nombre de cavaliers qui amènent avec eux leurs meilleurs chevaux ».

Les 40 cavaliers des dix équipes sont rejoints par jusqu'à 25 cavaliers individuels, dont 17 sont actuellement suisses. Avec Joana Schildknecht et Géraldine Straumann, deux jeunes athlètes bénéficieront également d'une place de titulaire. Le chef d'équipe Peter van der Waaji, qui a succédé à Michel Sorg au début de l'année, souligne: « Bien sûr que c'est notre objectif de remporter la Ligue des Nations à Saint-Gall. Mais pour moi, c'est aussi extrêmement précieux que nous ayons autant de places pour nos cavaliers dans un tournoi aussi prestigieux. J’espère un grand soutien de la part de nos fans et je suis convaincu que nos athlètes vous remercieront avec des performances de haut niveau ».

Un beau programme

Sur les huit épreuves de saut cinq étoiles, six comptent pour le classement mondial. Le samedi, l'accent est mis sur la grande chasse. Le dimanche, le Grand Prix Defender de Suisse, doté de 308'600 euros, couronnera le concours.

Dans la Youngster Cup, avec deux qualifications et une finale, les stars de l'équitation présentent leurs jeunes chevaux prometteurs et cette année encore, la décision sera prise lors de la finale de la Coupe Suisse Les Trois Rois à Saint-Gall. La dotation s'élève à plus de 1,2 millions de francs et est donc nettement plus élevé que les années précédentes.

Onze talents suisses sont autorisés à concourir dans trois épreuves nationales. Ils complètent l'épreuve de saut par équipe de deux du samedi, avec un membre de l'équipe d'élite désigné au hasard, et reçoivent même quelques conseils après leur sortie de piste.

En préparation pour les Jeux olympiques de Paris, les membres sélectionnés de l'équipe de Suisse de concours complet participeront également à un entraînement le samedi. Pour lancer la manifestation, les bénévoles peuvent participer à une épreuve le jeudi matin, car sans eux, un événement de cette ampleur serait impensable.

Les attractions font de la visite une expérience

Le mercredi précédant le concours, la bonne ambiance régnera déjà dans les tribunes du stade avec la mascotte du CSIO, Galoppi, qui accueillera les plus jeunes supporters avec un programme divertissant lors de l'après-midi des enfants présenté par Migros. Pendant les quatre jours du concours, le Breitfeld Adventure Park propose de nombreuses attractions pour toute la famille dont des promenades à poney. 

Les poulains peuvent également être admirés et même achetés lors d'une vente aux enchères le samedi soir. Divers spectacles, stands de produits équestres, de vans et de remorques ainsi qu'un large choix de délices culinaires complètent l'offre. Les artistes et musiciens assurent le meilleur divertissement entre les épreuves. Et le programme sportif est loin d’être terminé. La Riders Party aura lieu au bar à champagne. «Nous offrons le meilleur divertissement pour toute la famille. L'entrée est gratuite tous les jours pour les enfants et les jeunes jusqu'à 16 ans. Il y a donc beaucoup à faire au Gründermoos», déclare la présidente du comité d’organisation, Nayla Stössel.

Communiqué 

csio.ch


Ce week-end

À l'étranger

Européens de la relève - saut
Kronenberg (HOL)

Européens de la relève - dressage
St. Margarethen (AUT)

En Suisse

Championnats du monde et d'Europe - voltige
Berne

Championnat de Suisse R – saut
Dagmersellen/LU

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier