Edwin Smits et Farezzo. ©Angelika Nido Edwin Smits et Farezzo ont remporté le GP 2* d'Oliva. ©Angelika Nido

Edwin Smits gagne à Oliva, tir groupé à Ornago

De l’Espagne à l’Italie, les cavaliers suisses se sont illustrés à l’étranger ce week-end.

La dernière Coupe des Nations de l’année s’est déroulée ce samedi à Vejer de la Frontera en Andalousie. Comme à Vilamoura la semaine précédente, c’est l’Allemagne qui s’est imposée sur ce label 3* (145 cm). Le vice-champion romand Marc Bettinger, basé à Chandon/FR, faisait partie du quatuor victorieux avec son gris Undercover Z (4+0) aux côtés de Jeanne Fredericke Meyer-Zimmermann et David Will, tous deux doubles sans-faute. Le Danemark et l’Irlande complètent le trio de tête grâce aux copies parfaites d’Andreas Schou et de Mark McAuley. 

De l’autre côté de l’Atlantique se disputait un CSI 4* à Wellington, en Floride. Lucy Deslauriers s’est offert le Grand Prix devant Jessica Springsteen, son père Mario Deslauriers et Kent Farrington, vainqueur de l’ouverture. Beat Mändli était 9e de la qualificative (150 cm) – remportée par McLain Ward – avec Galan S (abandon dans le GP). 

En signant le seul double sans-faute du jour, Edwin Smits s’est brillamment imposé dans le délicat Grand Prix 2* d’Oliva (ESP) ce dimanche. Associé à son bon Farezzo (10 ans, par Arezzo VDL),  déjà 4e du championnat de Suisse élite (photo), le Jurassien devançait les Allemands Richard Vogel et Katarina Offel, plus rapides mais pénalisés de 4 pts dans ce barrage à quatre seulement (sur 85 départs !). 

Du côté d’Ornago, en Lombardie, les Suisses signaient un joli tir groupé dans le Grand Prix 2*. En effet, derrière Filippo Marco Bologni et Hans-Dieter Dreher, on retrouve Niklaus Rutschi (Quinao de Chandor Z), Martin Fuchs (Flying) et le Neuchâtelois Ken Balsiger sur Héros du Roumaillard CH, 10de la rankings du vendredi. Jane Richard Philips était encore 8e avec Clipper du Haut du Roy.  Le vendredi, Adrian Schmid se classait 5e de la grosse épreuve devant Marc Röthlisberger.

Au CSI 1* de Chazey-sur-Ain, Martin Kühnis était 5e du GP avec Kalief de Brinco, double sans-faute. E.O. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier