Européens d’Aix-la-Chapelle : Isabell Werth et Kevin Staut livrent leurs impressions et leurs pronostics

 Kevin Staut croit en ses chances de médailles. Par équipe, mais espère aussi un succès en individuel. A Caen, le Normand avait oeuvré pour la médaille d'argent par équipe avant de baisser le pied en individuel. Cette fois-ci, Kevin Staut est motivé à rester en haut du tableau jusqu'au bout! Kevin Staut croit en ses chances de médailles. Par équipe évidemment, mais il espère aussi un succès en individuel. A Caen, le Normand avait oeuvré pour la médaille d'argent par équipe avant de baisser pied en individuel. Cette fois-ci, Kevin Staut est motivé à rester en haut du tableau jusqu'au bout avec Rêveur de Hurtebise. Et les deux sont en forme, ils étaient 2es du GP de Dinard ce dimanche.

Mardi prochain, les championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle donneront leur coup d’envoi. Cinq disciplines seront à l’honneur : saut, dressage, attelage, voltige et reining. Sur la magnifique piste en herbe - un carré de sable a été prévu au milieu de ce grand stade pour les reprises de dressage -, les meilleurs sauteurs et dresseurs du continent se verront attribuer les titres européens.

Comme vous l’aurez compris en vous plongeant dans le Cavalier Romand d’août, le résultat de l’épreuve par équipe de saut aura toute son importance pour la Suisse. Elle devra être dans les trois premières équipes qui doivent encore se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio, face à la Grande-Bretagne, à l’Irlande, à la Belgique, à l’Italie ou encore à l’Espagne, sans parler de la Norvège, du Danemark, etc.

Au difficile jeu des pronostics, Kevin Staut n’a pas hésité à se mouiller lors d’une conférence téléphonique organisée hier lundi. Par équipe, le Normand explique que c’est encore difficile de se prononcer puisque les équipes n’ont pas été définitivement dévoilées. Il prévoit toutefois une lutte pour le podium entre l’Allemagne (« Ce sont les Allemands…et à Aix ! »), la Grande-Bretagne (« Mais cela dépend de l’équipe qu’ils envoient. Je sais qu’il n’y aura pas le couple Ben Maher et Cella, ni John Whitaker et Argento, alors il faut voir. Ils ont d’autres bons cavaliers »), la Hollande (« dont les cavaliers sont toujours très bons ») et la France (« avec Flora de Mariposa et Ryan des Hayettes, la France a deux supers chevaux dans son équipe. On ne fait pas partie des favoris, mais on a une chance. »)

Daniel Deusser, 2e au classement mondial, a révélé hier qu’il voyait aussi la Belgique (il y habite…) dans les prétendants au titre par équipe.

En individuel, Kevin Staut voit très clairement Bertram Allen en favori : « Il est dans une très bonne période. Et il misera sur Molly Malone, qui vole littéralement en ce moment. » Il pense aussi que ses compatriotes Simon Delestre (Ryan des Hayettes) et Pénélope Leprévost (Flora de Mariposa) auront une chance importante.

Kevin Staut misera sur Rêveur de Hurtebise (photo), avec lequel il avait participé aux Mondiaux de Caen l’an passé. La sélection française a été dévoilée aujourd’hui : Pénélope Leprévost (Flora de Mariposa), Simon Delestre (Ryan des Hayettes), Jérôme Hurel (Quartz Rouge) et Kevin Staut (Rêveur de Hurtebise). Le champion d’Europe en titre Roger-Yves Bost sera le réserviste avec Quoud’cœur de la Loge.

Aix-La-Chapelle, c’est une place particulière. Kevin Staut pense d’ailleurs que les chevaux qui connaissent déjà la piste auront un avantage.

Du dressage devant plus de 40'000 spectateurs !

Si la piste pourra surprendre les chevaux qui n’y ont jamais sauté, les dresseurs auront aussi fort à faire avec l’environnement. Habitués à monter dans le stade qui leur est réservé, les dresseurs devront cette année faire leur reprise au centre de l’arène principale, où un carré de sable a été prévu. La recordwoman de médailles Isabell Werth (photo ci-dessous), qui participera à ses 10es Européens et qui est, comme Kevin Staut, un témoignage Rolex, ne pense pourtant pas que le stade joue vraiment un rôle : « En 2006, nous avions déjà fait les Mondiaux au centre du stade principal et cela n’avait pas effrayé les chevaux. Mais, ceci dit, on ne peut jamais prévoir leur réaction. »

La championne de dressage allemande a aussi joué le jeu des pronostics, même si en dressage cela ne fait moins de doute. « La lutte va être difficile, mais c’est toujours difficile en championnat. On va défendre notre titre, mais les Britanniques sont très forts ! Et les Hollandais sont aussi bons. On va se battre, d’autant plus devant notre public, à Aix-la-Chapelle. On aura beaucoup de pression. En individuel, me concernant, je vise un Top 10, je ne pense pas pouvoir viser une médaille. » Elle ne pourra en effet pas miser sur Bella Rose, blessée, mais sera en selle sur Don Johnsson. Difficile de barrer la première marche du podium à Charlotte Dujardin et Valegro, anyway !

Oriane Grandjean

 

Isabell Werth Isabell Werth


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier