Figure du trot attelé, Yvan Pittet est décédé

Hommage au multiple champion de Suisse des drivers. Et une vidéo aussi...

Yvan Pittet avec Mayo dans les années '80 Yvan Pittet avec Mayo dans les années '80

Multiple champion de Suisse des drivers, chez les amateurs puis chez les professionnels (7 titres), figure marquante du trot, Yvan Pittet (photo) est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 79 ans. Passionné, propriétaire et entraîneur de chevaux dès les années '60 (on se souvient de Wada, qui remporta tant de courses de dragons et sous-officiers avec Paul Gottofrey) à sa ferme d'Echallens, avec l'aide de son épouse Marylise, décédée trop tôt, fin driver, champion national régulièrement depuis 1970, Yvan Pittet devint le roi du trot suisse et forma à son tour plusieurs drivers réputés, dont Marc-André Bovay, multiple champion de Suisse aujourd'hui.

Le Monsieur Trot suisse

Durant sa longue et belle carrière, Yvan Pittet aura mené Thizy C, L'Azur, Mayo, Igor de Retz, Queros, Feroé, Gay Fayen et tant d'autres chevaux à la victoire. Il savait se faire oublier dans le peloton avant de surgir et de bondir sur le poteau. Il a aussi su voyager et tenter sa chance en France. 

Premier driver suisse à remporter un tiercé à Enghien (en 1971 avec Thizy C), puis une grande course à Vincennes (un quarté avec L'Azur en 1983), Yvan Pittet s'illustra sur de très nombreux hippodromes français. Il adorait Cagnes-sur-Mer, où il séjournait souvent et où il disputa son ultime course, à 70 ans, fin 2004. Il eut alors aussi droit à "sa" course-hommage - la toute première course indoor! - lors du CHI de Genève, où il se vit confronter à Anne Laubscher, une femme driver - et grande cavalière - qu'il appréciait beaucoup, à Christian Ahlmann (fils d'un grand propriétaire-entraîneur de trotteurs), à Markus Fuchs (une autre famille de… drivers éclairés!) et à Philippe Wahlen, ex-jockey, driver et cavalier de saut.

Organisateur à ses heures

Membre du comité de la SARC à Yverdon, où il préparait la piste et organisait les courses avec Daniel Besson, il fut un amoureux inconditionnel de l'hippodrome d'Yverdon-les-Bains. Aujourd'hui, une course d'Avenches-IENA porte son nom, le Grand Prix Yvan Pittet. Et son nom sera à tout jamais associé aux courses de ce pays, qu'il a animées durant plus de quarante ans. "Le Grand" portait bien son surnom. Une cérémonie a eu lieu ce mardi, dans la plus stricte intimité. A sa compagne Jeanine, à ses enfants et à sa famille vont nos condoléances les plus sincères et émues. Salut Yvan, tu nous manqueras, mais tes victoires, ton regard et ton amitié restent.

Alban Poudret

Voici un portrait d'Yvan Pittet, un très beau film réalisé en 1973 pour l'émission de la RTS (TSR) "caméra sport" par Bernard Vité:

http://www.rts.ch/archives/tv/sports/camera-sport/3440153-le-jockey-paysan.html


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand