Finale des Coupes des Nations à Barcelone : La Belgique portée par Grégory Wathelet

Grégory Wathelet et Conrad de Hus Grégory Wathelet et Conrad de Hus

Ce samedi 26 septembre, les 8 meilleures équipes de la finale des Coupes des Nations se sont affrontées dans l’ultime tour. Au terme de ce parcours, la grande nation gagnante de cette finale ultra-dotée est la Belgique. Quelle réponse des Belges après leurs Européens ratés (non qualifiés pour la finale ni donc pour les JO) !

Ce soir, la Belgique était la seule nation à avoir déroulé deux parcours sans faute. Le premier était signé par Judy-Ann Melchior et sa géniale Cold As Ice Z (pourtant réserviste à Aix). Le second était pour Grégory Wathelet et Conrad de Hus (photo), vice-champion d’Europe individuel. Le couple, s’élançant en dernière position puisque la Belgique était déjà en tête après la première manche de jeudi, avait le sort de son équipe entre ses mains. Un sans-faute était synonyme de victoire pour l’équipe, mais l’enjeu était double pour le cavalier Belge. En effet, il était le seul cavalier qui pouvait encore espérer empocher les 200'000 euros promis aux cavaliers double sans-faute de cette finale. Malgré cette pression, Grégory Wathelet a gardé la tête froide et signé un magnifique tour, surpassant les grandes difficultés de ce parcours. Au final, seul cinq paires terminaient sans-faute ce tracé. Grâce au sans-faute de Joe Clee et Utamaro d’Ecaussines, les Britanniques montaient sur la 2e marche du podium. Rang trois pour les Hollandais, malgré un Jeroen Dubbeldam en-deçà des attentes, mettant trois barres au sol avec Zenith.

Suivaient les Etats-Unis (12 pts), l’Irlande (12 pts), l’Allemagne (12 pts) et la Suède (16 pts).  

Avec un total de 20 pts, la Suisse, qualifiée de justesse pour cette finale, fermait la marche. Romain Duguet ne put éviter un pied dans la rivière de sa Quorida de Treho ainsi qu’une faute sur un vertical délicat après le triple. Une faute à la sortie d’un double de palanques pour Martin Fuchs et Clooney, qui signaient la meilleure performance suisse de la soirée. Trois barres au sol pour Janika Sprunger et Bonne Chance et deux fautes pour Paul Estermann avec Castlefield Eclipse, dont une sur la rivière.

Dans la consolante, où se retrouvaient les 11 équipes non qualifiées pour la finale, le Qatar s’est imposé devant la France et l’Australie.

Janika Sprunger a pris le 5e rang avec Aris d’une 150cm remportée par Doda de Miranda avec l’ex-monture de Faye Schoch, Nouvelle Europe Z.

O.G.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier